Votre site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

fungus

TibetanReview.net, le 7 février 2016 - Les régulateurs chinois de nourriture et de médicaments ont déclaré que le cordyceps, ou caterpillar fungus, était un danger pour la santé de l'homme, rapporte le site scmp.com le…

Par Kaysang, publié sur le site du Tibetan Feminist Collective Notre système de gouvernement en exil se présente comme une démocratie, mais les récents évènements ont prouvé que c'était tout le contraire. Oui, Sa Sainteté…

«Derniers Mots», tels que visibles les 5 et 6 février à la Dhaka Art Summit. (Photo Courtesy of Ritu Sarin and Tenzing Sonam, via Facebook)

L'ambassadeur de Chine a obtenu qu'une exposition sur les auto-immolations de Tibétains soit cachée à Dacca. La troisième édition de la Dhaka Art Summit se tenait du 5 au 8 février à Dacca, la capitale du…

  • Ratu Ngawang dies at 90 9 février 2016
    A former soldier in the Chushi Gangdruk and one of the founding members of the Special Frontier Force, an Indian paramilitary troop comprising of Tibetan recruits, has breathed his last on February 7, 2016 at his residence at t
  • Exhibition on self immolation bullied to “cover up” under Chinese pressure 8 février 2016
    An exhibition by two Dharamshala based film makers showcasing last letters of Tibetan self immolators have been forced to be covered up against the threat of punitive measures following a visit by the Chinese
  • Dalai Lama assures good health, sends losar greetings 6 février 2016
    The Tibetan leader His Holiness the Dalai Lama undergoing a “precautionary prostrate treatment” in Mayo clinic, Rochester in Minnesota today, in a video posted on his official website, wished the Tibetan people a

nos dossiers spéciaux

15 novembre 2015, le Barkhor, dans le vieux quartier de Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet, 
en Chine. Au centre de la cour où les femmes tibétaines lavent les vêtements, une cabine a été construite. Le Barkhor, l’un des foyers de dissidence pendant les émeutes voit la présence des paramilitaires remplacée par ces cabines faisant partie d’un vaste système de réseaux de surveillance, visant à gérer la société sans lacunes, sans angles morts, sans espace, selon les médias d’Etat.