Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

06/02/17 | 19 h 48 min par Yves Fossey et Ines Peyronneau

CONFLANS : 78 réfugiés tibétains hébergés par des familles d’accueil

Conflans

  La chaîne de solidarité prend de l’ampleur à Conflans-Sainte-Honorine pour répondre à l’appel de l’association la Pierre-Blanche qui gère l’accueil des réfugiés tibétains. De plus en plus de familles se portent volontaires pour héberger un demandeur d’asile à leur domicile : leur nombre a doublé en un an.

Aujourd’hui, l’association en compte près de 50. « Ce sont des retraités et des couples de tous les âges et de toutes les classes sociales, explique Raymonde Dugeon, chargée de l’accompagnement. Il faut avoir la fibre humaniste. » Ces familles sont implantées dans les communes d’Andrésy, Maurecourt, Chanteloup-les-Vignes mais aussi dans le Val-d’Oise à Jouy-le-Moutier, Eragny, Franconville ou encore La Frette. « Une chambre individuelle est mise à la disposition du réfugié, poursuit la bénévole. Il doit être autonome et l’endroit doit être desservi par les transports afin qu’il puisse effectuer ses démarches pour obtenir des papiers. » La prospection est effectuée en partenariat avec, notamment, la Ligue des Droits de l’homme, le Collectif des sans-abri et la paroisse.

Parmi les 260 Tibétains en lien avec la péniche « Je Sers », 78, dont de nombreuses femmes, sont logés dans des familles (lire ci-dessous). « Il y a une prise de conscience des gens qui comprennent qu’il faut être solidaire, précise Hugues Fresneau, coordinateur de la Pierre-Blanche. Les Tibétains sont très agréables à vivre et très respectueux ». Jigmey, un jeune réfugié, bénéficie d’une chambre chez un couple. « Je suis très content et je suis au calme, confie-t-il dans un français très hésitant. Je parle français avec les membres de la famille, ce qui me permet d’apprendre la langue plus facilement. »