Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

18/05/15 | 17 h 51 min

PAU, 18 mai 2015 : L’Apact panse aussi les plaies du Népal

Quand la terre tremble, dans un pays qu’on aime et que tout porte à croire que les répliques vont se poursuivre , il est difficile de se concentrer sur la préparation de festivités.

C’est ce que vit l’ Association pour l’ art et la culture du Tibet (Apact), à but humanitaire et exclusivement composée de bénévoles , qui viennent en aide aux réfugiés tibétains en exil dans les camps installés depuis 55 ans en Inde et Népal.

Elle fêtera ses 30 ans les 10 et 11 octobre prochains à la MJC du Laü à Pau, et a déjà tracé les grandes lignes de cette semaine du Tibet particulière . Aujourd’hui , l’urgence est au Népal , qui compte ses morts après les violents tremblements de terre des 25 avril et 12 mai.

2 300 euros envoyés

Ce 14 mai, avec la mobilisation de donateurs qu’elle remercie , l’Apact a fait un 1er envoi de 2 300 euros de soutien . Cette somme ne sera pas envoyée sur le compte bancaire du Premier ministre , selon la circulaire imposée aux banques par la Nepal Rastra Bank.

Elle ira à 100 % sur place , comme pour tous les dons reçus dans le cadre de ses actions pour le Tibet, grâce à deux correspondants locaux . Comme si cela ne suffisait pas, dans la nuit du 7 mai, un petit cyclone a balayé Mainpat et causé des destructions et des dommages.

Or c’est là, à Mainpat, que l’Apact concentre ses actions. Lors de l’ assemblée générale du 5 mai, à Billère, portant sur l’ exercice 2014, ce sont 103 998 euros qui ont été consacrés à ce camp de réfugiés, répartis en parrainage (73 268 euros) et en réalisations (30 730 euros).

Réussir la fête de 2015

Une exposition de photos , « Mainpat de 1985 à 2015 », lui rendra hommage en octobre 2015 . Le deuxième camp aidé se situe à Dharamsala (52 500 euros). Viennent ensuite le Népal (17 973 euros) et d’autres sites . D’où l’importance de réussir la fête de 2015, de s’ assurer la fidélité des donateurs privés et partenaires institutionnels, et de convaincre de plus en plus de parrains. L’association gère actuellement 684 parrainages individuels d’ enfants, étudiants, handicapés ou personnes âgées , pour lesquels il est demandé 38 euros par mois.

Pour connaître les actions menées sur place et les projets, l’Apact tient une permanence à la Cité des Pyrénées, 29 rue Berlioz à Pau, le mardi de 15 h 30 à 19 heures. Ses réunions mensuelles ont lieu le 1er mardi du mois à 20 heures, à la Pépinière , 4-8 rue Schuman.

Marie- Joëlle Encinas

Contact : http ://apact.fr.gd