Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

28/09/15 | 9 h 42 min

Première semaine de grève de la faim pour les membres du Congrès de la Jeunesse Tibétaine

TYC_hunger_strikers

DHARAMSHALA, le 17 september : Alors que trois membres du comité de direction de la plus grande Organisation Non Gouvernementale de défense des Tibétains en exil entament leur huitième jour de grève de la faim, des signes d’épuisement et de faiblesse frappent déjà.

S’adressant à Phayul depuis l’observatoire astronomique Jantar Mantar de New Delhi, où les activistes se trouvent sans s’alimenter depuis le dix septembre, Ngawang Lobsang, secrétaire adjoint du Congrès de la Jeunesse Tibétaine -TYC- a fait part de son inquiétude quant à l’état de santé de ses collègues après leur première semaine de jeûne : «Simplement boire de l’eau leur est devenu difficile. Et même si des infirmières surveillent leurs fonctions vitales, leur état général se détériore lentement. Ils souffrent de nausées et de vomissements après s’être hydratés et depuis peu, ils annoncent souffrir de douleurs »

Ngwawang Lobsang  déclarait que le Consulat américain de New Delhi avait invité  la semaine dernière, le président du Congrès de la Jeunesse Tibétaine, ainsi que d’autres décisionnaires de l’ONG : « Nous y sommes allés lundi dernier et avons eu une discussion franche à propos de la situation au  Tibet et d’autres problèmes. Nous avons été chaleureusement accueillis et nos griefs et nos demandes ont été entendus par la plus haute fonction »

Le CJT a aussi démarré une pétition en ligne sur awaaz.org, pétition  adressée au Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki Moon  l’exhortant à une intervention immédiate dans la situation critique au Tibet, la suite d’auto-immolations qui ont appelé au retour du Dalai Lama ainsi que signalé  les inquiétudes quant à sa sécurité.

La pétition, signée jusque ici par 2 267 personnes déclare : « Les Nations Unies ne peuvent plus rester muettes sur le problème du Tibet. Le Tibet brûle et nous pressons les Nations Unies pour une intervention immédiate. Nous espérons qu’ils feront ce qui est juste ».

Le CJT a organisé plusieurs grèves de la faim par le passé dans plusieurs villes y compris New Delhi. C’est là que Thupten Ngodup, un ancien membre des forces spéciales des frontières de l’Union Indienne et volontaire pour une grève de la faim de l’ONG, s’était immolé le 27 avril 1998 alors que la police tentait d’évacuer par la force les protestataires de l’observatoire Jantar Mantar, suite à une visite de hauts gradés de l’armée chinoise dans la capitale indienne. Il  décédait deux jours plus tard à l’hôpital Ram Manohar Lohia.

Pétition AVAZZ en ligne

Traduction France Tibet