Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

17/04/15 | 12 h 41 min

« Un vrai et beau geste… » Une Brécéenne à la rescousse des Tibétains

Action humanitaire

Virginie Plé est aujourd’hui à Leh, capitale du Ladakh, le « petit Tibet, » pour distribuer des vêtements donnés par un commerçant de Brécey.

Baroudeuse avant l’heure, Virginie Plé arpentait en 2002 les terres du Népal en compagnie de son père, Vincent. Virginie, qui n’avait alors que 16 ans, était en classe de première littéraire.

Lors de ce premier et long séjour sur le Toit du monde, Virginie et son père ont parcouru avec leurs sacs à dos plus de 1 000 km. Un voyage qui a bouleversé la vie de la jeune fille qui s’est battue dès lors pour sauvegarder les richesses du peuple himalayen. Ce peuple perché à une altitude de 5 000 m, condamné à un exil que la fonte des neiges accélère, vit à la dure, chichement. Il se nourrit de pommes de terre, de galettes de céréales et de lait de yack.

Influencée dans son cursus scolaire et universitaire par ce long séjour sur le Toit du monde, Virginie avait alors entrepris un master Chef de projet et conseil en développement touristique et préparé un stage de 6 mois sur le terrain. Le terrain, ce fut en 2008 le Ladakh, une entité administrative de l’Inde, frontalière du Tibet et grande comme deux fois la Suisse : « Une terre aride avec un peu de végétation, balayée par les vents, mais d’une incroyable luminosité. »

 

Virginie Plé et Olivier Harou ont décidé de s'associer dans le cadre d'un projet humanitaire. | ouest-france

Virginie Plé et Olivier Harou ont décidé de s’associer dans le cadre d’un projet humanitaire. | ouest-france

« Un vrai et beau geste… »

De ce projet personnel à la mise en place d’une structure à pérenniser, il n’y avait qu’un pas. En 2008, à Brécey, Virginie créée l’association Terre en harmonie, dans le but d’organiser des échanges entre ce « Petit Tibet » et le pays de la Baie du Mont Saint-Michel. L’association existe toujours et s’active.

En fin de semaine dernière, dans le cadre d’un partenariat avec le Super U de Brécey, Terre en harmonie a envoyé un colis de vêtements de 200 kg vers l’Himalaya, en soutien à la communauté tibétaine.

« C’est un don humanitaire énorme et de qualité, puisque tout est neuf, les pulls, les bonnets, les écharpes… », souligne Virginie. « Un vrai et beau geste de la part du Super U de Brécey. » Le directeur du magasin, Olivier Harou, ajoute : « Ce sont des invendus que je préfère donner à une association plutôt qu’à des soldeurs. »

L’association assure la logistique et le transport. Au Népal, depuis lundi dernier, VirginiePlé s’occupe de la réception du colis, la gestion de la douane et la répartition auprès des adultes tibétains réfugiés et de Tibetan SOS Children (TCV), une communauté éducative qui prend soin de près de 2 000 enfants tibétains en exil et démunis. « La mission de cette institution caritative est d’assurer à tous ces enfants une saine éducation, une identité culturelle et un devenir indépendant. » Une mission que partage Terre en harmonie.