Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

27/03/17 | 20 h 24 min par Davy Delmotte

Véronique Jannot était l’invitée d’honneur de « Saint-Lo, le temps d’un week-end ».

La deuxième édition de « Saint-Lô, le temps d’un week-end », a débuté ce vendredi 24 mars 2017. Pour l’occasion, l’actrice française Véronique Jannot était présente ce samedi, à Saint-Lô (Manche), pour défendre une cause qui lui tient à coeur : la défense des enfants tibétains.

« Surtout, ne changez pas, restez comme vous êtes, vous êtes superbe. » Il y avait du monde ce samedi 25 mars 2017, au Baz’Art, rue Torteron à Saint-Lô (Manche), pour accueillir l’actrice Véronique Jannot, dans le cadre de la deuxième édition de « Saint-Lô, le temps d’un week-end », un nouveau concept mis en place par la ville qui propose de prendre le temps de découvrir une personnalité sur plusieurs jours.

La défense des enfants tibétains

Pour ce deuxième rendez-vous, la Ville se met aux couleurs du Tibet. L’occasion de découvrir chez Véronique Jannot son engagement dans une association, Graines d’avenir, dont elle est la présidente. Cette association a pour vocation la défense des enfants tibétains. Tous les fonds récoltés lors de ce week-end proposé par la ville iront à cette association. L’idée de ces trois jours est né également de la volonté du Pôle Hippique de Saint-Lô qui souhaitait reconduire son événement equifun (après son édition 2016).

Succès pour la séance de dédicaces

Le week-end a débuté vendredi 24 mars par une soirée-concert avec l’artiste Tenzin Gönpo (musique tibétaine) à Art Plume. Il s’est poursuivi ce samedi 25 mars, vers 17 h 30, avec l’arrivée de Véronique Jannot, qui dédicaçait son dernier livre, « Au fil de l’autre ». Tous les exemplaires se sont vendus comme des petits pains. Des femmes, des hommes, des enfants… L’actrice ne s’attendait pas à voir autant de monde, où plus d’une centaine de personnes a fait le déplacement. « C’est merveilleux », confie-t-elle. Tous ses fans sont séduits par son engagement humanitaire. Le documentaire « Dakinis », avec elle et la soeur du Dalaï Lama, fut ensuite projeté. Un débat a conclu cette fin de journée, où émotion et partage se sont imposés.

Annonce

La suite du programme ce dimanche

Dimanche 26 mars, un concours d’equifun, un parcours de maniabilité à poney ou à cheval et un championnat régional de hunter seront organisés au Pôle hippique. Le même jour, à 15 h, au centre culturel Jean Lurçat, sera donné le départ de la 23e édition du festival « Au hasard des rues ». À l’issue de la ballade, le chanteur Sean O’Hagan donnera un concert dans la cour du haras. Enfin, jusqu’au 8 avril, une exposition de photos sur le thème du Tibet de l’artiste Odile Foubert est visible au centre culturel.