Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

26/03/15 | 9 h 34 min par Monique Dorizon

7 moines arrêtés du monastère de Tsenden

1503181149051T

Sept moines tibétains ont été arrêtés dans le Comté de Sog [1], le 14 mars 2015 alors que la police s’en prenait au monastère de Tsenden.

Les moines arrêtés se nomment Namgyal Tsultrim, Lodoe Tenzin, Tsultrim Gojhay, Tsultrim Namgyal, Thabkhay Lhundup, Jigme Tsultrim, et Jigme Drakpa.
La police n’a pas donné de raisons précises à leur arrestation.

Plus de 50 caméras de vidéosurveillance sont installées dans les locaux du monastère afin de contrôler les mouvements et les activités des moines de ce monastère.

Namgyal Tsultrim avait déjà été détenu pendant sept jours en 2011 pour des contacts présumés avec les « forces séparatistes exilées« . Il avait été à nouveau arrêté le 6 octobre 2012, et détenu pendant près de cinq mois dans le Comté de Nagchu et pendant 3 mois 11 jours dans un centre de détention à Toelung, près de Lhassa.

Les moines doivent vivre dans la peur constante, subissant surveillance et contrôles extrêmes. Avec des caméras partout dans le campus du monastère, les moines sont soumis à un harcèlement constant, même la nuit quand ils se déplacent pour utiliser les toilettes.

Les autorités chinoises interdisent aux Tibétains de moins de 18 ans de s’inscrire au monastère. La répression du gouvernement chinois sur les sites de réseaux sociaux et les applications de micro-messages s’est intensifiée dans la région depuis début mars 2015.

[1] Sog (སོག་རྫོང་ en tibétain, 索县 en chinois) est un Comté au sud-est de la Préfecture de Nagchu, dans la « Région Autonome du Tibet« .
Localiser le Comté de Sog sur cette carte