Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

29/01/16 | 13 h 52 min

Nouveau : Android 6.0 maintenant en langue tibétaine

Android_Tibetain

Le géant de l’informatique Google a annoncé une bonne nouvelle pour ses utilisateurs tibétains à la sortie de son dernier système d’exploitation Android 6.0 (Marshmallow). Le dernier OS dispose en effet d’une nouvelle police intégrée qui prend en charge l’affichage de l’alphabet tibétain.

L’Institut d’Action Tibétain (IAT), qui a plaidé pour le développement de l’écriture tibétaine dans les téléphones android, a déclaré sur son site Internet : «Actuellement, le nouvel OS est disponible uniquement sur les appareils Nexus vendus par Google, mais devrait bientôt être disponible sur Motorola et Android One en Inde par l’intermédiaire de Samsung et Huawei, et par le biais de firmwares(logiciel embarqué), open-source (code source ouvert) tels que Cyanogen.  »

C’est un changement opportun pour les utilisateurs d’Android. Auparavant, ils devaient installer les polices tibétaines soit en reprogrammant leur téléphone ou en installant de nombreuses applications de police séparées. Ce nouveau développement signifie que l’iPhone d’Apple n’a plus le monopole du système d’exploitation en langue tibétaine.

« L’écriture tibétaine est utilisée pour le tibétain, dzongkha, sikkim, sadakhi et balti, et est intimement liée à une identité qui relie des millions de personnes à travers le Tibet, le Bhoutan, l’Inde, le Népal, la Mongolie et le Pakistan. Considérée comme hautement sophistiquée et idéale pour la transmission d’enseignements philosophiques complexes, la langue tibétaine détient l’une des plus grandes réserves de canons bouddhistes ainsi qu’une vaste littérature contemporaine.  » a exposé IAT.

L’organisation tibétaine sur les technologies de l’information a également encouragé les développeurs à inclure, dès l’usine, la police tibétaine de google « Noto » pour Xiaomi, Cyanogen et tous les OS basés sur Android, de sorte à améliorer l’accès pour les Tibétains et ceux qui utilisent cette police à travers le monde.

IAT explique que cela pourrait servir de fil d’Ariane aux Tibétains vivant sous l’oppression et la censure chinoise :« Ce développement va permettre aux Tibétains d’utiliser plus de logiciels open-source pour se connecter et communiquer avec leurs amis et leur famille, à travers le monde, en utilisant leur propre langue »

Traduis pour France Tibet par Maxime Belhache