Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

29/04/16 | 14 h 55 min par Redaction France Tibet

« APPEL URGENT POUR LES TIBETAINS DE CONFLANS » en partenariat avec « La Pierre Blanche »

Conflans pont

Installation de fortune sous  la structure du pont autoroutier

Le bateau « Je sers », de l’association « La Pierre Blanche », à Conflans-Ste-Honorine est devenu le point de passage de la majorité des Tibétains cherchant refuge en France. Depuis déjà quelques temps, face au nombre croissant de réfugiés, la situation était devenue difficile sur le bateau et dans les autres foyers gérés par l’association.
La progression du nombre de réfugiés étant continue, la situation empire toujours et risque de devenir progressivement explosive. Déjà apparaissent de très fortes tensions au sein de la communauté.Face à l’afflux des nouveaux arrivants, l’association a été dans l’obligation de prendre une décision drastique : tout réfugié qui a obtenu son statut officiel doit impérativement quitter le bateau dans les 30 jours pour laisser la place à un nouvel arrivant.
 C’est donc cette situation bientôt intenable qui nous oblige à diffuser ce communiqué et à demander,  en cette période de crise  pour tous les réfugiés de réfléchir à toute aide possible que vous pourriez apporter dans le sens de cette demande.
 REFUGIES TIBETAINS EN FRANCE
TRES URGENT
APPEL A LA SOLIDARITE DE TOUTES LES ASSOCIATIONS ET DE TOUTES LES INDIVIDUALITES PRETES A AIDER LES REFUGIES

Mais pour aller où ?

Heureusement, une solution est apparue. Et c’est là que nous avons besoin de toutes et de tous.

Les réfugiés tibétains ont désormais accès à un nouveau dispositif : Le relogement des réfugiés organisé par la Dihal (Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement).

Le dispositif s’organise de la manière suivante (en résumé) :

  • Le dispositif est accessible aux réfugiés ayant obtenu leur statut
  • Les réfugiés peuvent choisir un logement disponible (sur liste fournies par la Dihal), mais ceux-ci sont obligatoirement situés hors région parisienne, EN PROVINCE
  • Ils peuvent opter pour une colocation
  • Sur place ils sont pris en charge par les services sociaux des préfectures (RSA,CMU, OFII,…) ainsi que par les antennes pôle-emploi
  • Ils ont droit à 2 mois de loyer gratuit
  • Ils sont éligibles au regroupement familial

Bref (au moins sur le papier) rien que du positif.

Mais il reste un problème non négligeable : il s’avère qu’après un premier exil (du Tibet, du Népal, d’Inde,…), les réfugiés tibétains doivent maintenant quitter une communauté de compatriotes pour repartir de nouveau vers un lieu inconnu, dans une culture qu’ils ne maîtrisent pas, sans bien souvent pas – ou peu – parler le français et, bien entendu, sans connaître personne sur place. On peut comprendre que bien souvent, dans ces conditions, nos amis tibétains refusent de partir en province. Et ceci même aux risques de rentrer dans le cercle infernal des SDF.

C’est là où chacun d’entre vous peut intervenir facilement : être disponible pour accueillir le nouvel arrivant dans votre ville, l’assister dans ses démarches (sachant qu’il a tous ses papiers en règle et l’accès ouvert à tous les services de la préfecture), l’aider à s’implanter dans une ville nouvelle, lui apporter conseil dans tous les besoins de la vie quotidienne,…

Nous sommes persuadés, sachant qu’ils disposeront d’une assistance sur place, que les réfugiés seront beaucoup plus enclins à utiliser ce nouveau dispositif, donc à quitter le bateau dans de bonnes conditions et se trouver en situation de disposer de meilleures chances pour s’intégrer dans la société française.

En partenariat avec l’association « La Pierre Blanche » et le bateau « Je Sers », nous faisons donc appel à la solidarité de toutes les associations pro-tibétaines et de tous nos correspondantes et correspondants pour monter ensemble, dans le plus grand nombre de villes de province, un réseau d’aide et de soutien aux réfugiés tibétains avec pour tâche essentielle une assistance à leur implantation dans le cadre du dispositif proposé par le Dihal.

Cette demande est trés urgente car les premieres propositions viennent d’être fournies aux réfugiés tibétains hébergé sur le bateau.
D’avance merci pour votre participation à ce réseau d’entraide aux réfugiés. Nous attendons vos réponses par courriel à l’adresse suivante : Assistance-refugies@france-tibet.com

D’avance, merci à tous.

France Tibet en partenariat avec l’association La Pierre Blanche

Images  du reportage : » Dormira jamais « 

Conf6

 

 

Conflans2

Conflans 1Conflans4

 Photos et  Informations complémentaires  dans ce reportage :

http://dormirajamais.org/tibetains/