Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

05/04/16 | 7 h 50 min

Clarification détaillée du Gouvernement Tibétain en Exil au Parlement Tibétain

Sikyong Dr Lobsang Sangay au Parlement-tibétain en exil, le 29 Mars

Sikyong Dr Lobsang Sangay au Parlement-tibétain en exil, le 29 Mars

Le Premier Ministre Tibétain, Sikyong en tibétain, Dr Lobsang Sangay a présenté une clarification au nom du 14ème Kashag (ndlr : Gouvernement tibétain en exil) au Parlement tibétain.

Cette clarification portait essentiellement sur l’opinion exprimée par Sa Sainteté le Dalai Lama lors de la célébration du centenaire du Mentseekhang le 23 mars (ndlr : le Mentseekhang, Institut de médecine et d’astrologie tibétaine a pour but l’enseignement de l’astrologie et de la médecine tibétaine, la recherche médicale ainsi que les soins aux malades indépendamment de leurs origines ou opinions). Sa Sainteté le Dalai Lama a exprimé son inquiétude concernant la perte de moralité du peuple tibétain ainsi que la situation sanitaire préoccupante et le manque de mesures préventives sanitaires dans les colonies tibétaines.

En s’adressant au Parlement tibétain le Premier ministre admet le constat de la moralité en décomposition du peuple tibétain mis en évidence suite aux récentes élections tibétaines.
« De nos jours, la perte de moralité est un phénomène que l’on constate dans la quasi-totalité des communautés. Il est cependant déplorable de voir que ce phénomène touche aussi la Communauté tibétaine  dont le leader Sa Sainteté le Dalai Lama prodigue des conseils et des préceptes moraux  poussant à l’élévation morale et à la compassion. » déclarait Dr Lobsang Sangay.

« C’est d’autant plus fâcheux que le Gouvernement chinois a utilisé les problèmes relatifs aux élections pour critiquer le Gouvernement tibétain en exil. Le New York Times a même publié un article sur le sujet. Cette évolution est dangereuse pour le mouvement tibétain et nous devons la surveiller » poursuit Lobsang Sangay, tout en stipulant que tous ceux qui ont participé à l’élection devraient garder cela à l’esprit.

Quant à la préoccupation de Sa Sainteté le Dalai Lama à propos de la situation sanitaire de la communauté tibétaine, Dr Lobsang Sangay rajouta «  Le Gouvernement Tibétain en exil accorde la plus grande importance aux observations de Sa Sainteté le Dalai Lama sur les conditions de santé des Tibétains. Après avoir reçu l’avis de Sa Sainteté le 23 mars, le Kashag (ndlr : le Gouvernement en exil) s’est concerté; il en a émergé une série de directives et conseils pour le Ministre de la Santé » affirma le Sikyong qui annonce une campagne sur les trois prochaines années ayant pour but de conférer aux Tibétains un système de santé publique robuste en promettant des résultats concrets.

Outre ces deux sujets, Dr Lobsang Sangay évoquait les efforts du Kashag pour réduire la pauvreté au sein de la communauté tibétaine, insistant sur le sort des Tibétains âgés qui sont le plus souvent dans des maisons de retraite.

Enfin le Sikyong soulignait les changements économiques et politiques qui ont lieu en Chine, en Inde et dans les autres pays voisins et donc de l’impact de ces mutations sur le mouvement tibétain. Il exprimait sa solidarité avec le peuple tibétain résidant au Tibet, plus particulièrement avec ceux qui s’immolent par le feu ainsi qu’avec les Tibétains prisonniers politiques. Il  expliquait aussi qu’il n’y avait pas eu de changements dans les politiques de répressions policières du Gouvernement chinois et que les Tibétains vivant à l’extérieur du Tibet, dans le monde libre, devraient faire plus d’efforts pour aider et répondre aux aspirations des Tibétains au Tibet. « C’est uniquement grâce au courage des Tibétains à l’intérieur du Tibet que les Tibétains en dehors du Tibet peuvent marcher la tête haute » affirme le Sikyong.

Traduction Brice Baillif pour France Tibet