Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

22/06/16 | 17 h 45 min par RFT

CONFLANS : Comportement « glorieux » de la Municipalité de Conflans qui, sans préavis semble-til,expulse une vingtaine de Tibétains et « benne » tentes, couvertures et sacs de vêtements…

53 tibetains qui etaient installes a Conflans dans des tentes sur les berges de seine ont ete accueillis au monasteres de bonnelles pres de rambouillet

53 tibetains qui etaient installes a Conflans dans des tentes sur les berges de seine ont ete accueillis au monasteres de bonnelles pres de rambouillet

Comportement  » glorieux «  de la Municipalité de Conflans qui, sans préavis semble-til, ordonne l’expulsion d’ une vingtaine de Tibétains  » logés  » sous le Pont  et fait benner dans la foulée : tentes, couvertures et pauvres sacs de quelques vêtements.

FRANCE TIBET présente ses FELICITATIONS à Monsieur le Maire …

Sans aucun doute , Monsieur le Maire et son Conseil, avant de donner cet ordre d’expulsion…, n’avaient pas remarqué sur leur calendrier qu’il s’agissait de la Journée Mondiale des Réfugiés.

Cette journé ne fut pasrespectée à Conflans, devons-nous malheureusement constater !!

Journée mondiale des réfugiés (20 juin 2016) [中文

À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, la France réaffirme son engagement aux côtés des réfugiés et des organisations qui leur viennent en aide.

Le nombre de personnes déracinées a atteint un triste record cette année encore, avec 65,3 millions de personnes, selon le rapport annuel du HCR.

À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, la France réaffirme son engagement aux côtés des réfugiés et des organisations qui leur viennent en aide.

Elle renouvelle en particulier son soutien au haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), dont l’action est plus que jamais indispensable, et salue l’engagement remarquable de ses équipes partout dans le monde et des ONG qui contribuent à son action.

Parmi les personnes déracinées, 21,3 millions sont des réfugiés, ce qui représente le nombre le plus important depuis le début des années 1990. Les demandes d’asile ont aussi atteint un nouveau record en Europe, avec 1,2 million de nouvelles demandes déposées pour 2015.

La communauté internationale doit s’engager résolument dans la recherche d’une résolution globale de cette crise, dans un esprit d’humanité, de solidarité et de responsabilité et dans le respect du droit international et européen, en particulier de la convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Elle doit aussi s’engager pour résoudre par des solutions politiques durables les conflits et la violence que fuient les personnes déplacées. La France est mobilisée avec ses partenaires dans ce but, à titre national comme au sein du conseil de sécurité des Nations unies.

 

RAPPEL à lire aussi :

Et pourtant il y a quelques semaines , une solution partielle avait été trouvée à Bonnelles

Bonnelles : 53 réfugiés tibétains accueillis au monastère

Île-de-France & Oise > Yvelines > Bonnelles|14 janvier 2016, 19h12 | MAJ : 22 juin 2016, 21h49|0
Chargés de sacs, 53 réfugiés tibétains, hébergés depuis un mois dans des chambres d’hôtels à Conflans-Sainte-Honorine par la préfecture des Yvelines, ont été accueillis ce jeudi matin au monastère des Orantes à Bonnelles. Une pause pour ces réfugiés demandeurs d’asile, qui pour la plupart, sans toit, ont vécu de longs mois sous des tentes plantées sur les bords de Seine.
« Ils vont rester là pendant toute la durée de leurs démarches, soit deux à trois mois, explique Yolande Grobon de la direction départementale de la cohésion sociale, qui coordonne les opérations. Ils seront relogés par la suite un peu partout en France, des logements leur seront attribués. »
Près de 50 bénévoles étaient réunis pour recevoir les nouveaux venus. Ayant tout spécialement appris quelques mots de tibétain, ils leur ont souhaité la bienvenue dans leur langue. « Avant, nous avions des migrants syriens, irakiens et afghans, maintenant des Tibétains arrivent, ce genre d’expérience est très enrichissante. Nous découvrons différentes cultures », raconte une bénévole.
De son côté, le père Bernard Devert, président de l’association Habitat et Humanisme, est allé saluer un à un chacun des réfugiés. Guy Poupart, le maire (SE) du village, était aussi présent. « Il faut faire preuve d’humanisme, souligne-t-il. L’installation de migrants est bien perçue par les habitants. On fait abstraction de tout ce qui peut être dit. »
Chargés de sacs, les Tibétains, accueillis au monastère de Bonnelles et suivis par l’association la Pierre-Blanche de Conflans, étaient auparavant hébergés dans des hôtels. (LP/Y.F.)
Ce placement soulage l’association la Pierre-Blanche de Conflans qui accompagne les réfugiés tibétains. « Nous avons été entendus par le préfet qui a fait le nécessaire pour trouver une solution », insiste heureux Christian Souchon, le président. Tout n’est pas réglé pour autant. « Il y a toujours deux ou trois nouvelles arrivées par jour », indique-t-il. L’association suit encore plus de 150 Tibétains.
Certains sont pris en charge sur la péniche « Je Sers » tandis que d’autres sont accueillis dans des familles de Conflans et des environs ou hébergés à Andrésy dans les deux maisons de l’association.

Source : http://www.leparisien.fr/bonnelles-78830/bonnelles-53-refugies-tibetains-accueillis-au-monastere-14-01-2016-5451247.php