Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

21/03/15 | 13 h 59 min

De nouvelles lignes de chemins de fer au Tibet ?

planvoiecheminfertibet

La Tibetan Review met un point d’interrogation à la phrase titre, pourtant est-ce encore une question ? La Chine a montré que les projets pharaoniques et dispendieux ne lui faisait pas peur mais, surtout, le chemin de fer est l’outil du colon, d’ailleurs l’article confirme que les décisions sont prises.
Le chemin de fer ne transporte pas que des touristes et des pèlerins, il transporte aussi des soldats, des armes et des minerais. Le train permet le contrôle du territoire, et à voir le tracé le long de la frontière, l’Inde devrait-elle s’inquiéter ? N’oublions pas que l’Arunachal Pradesh, le Sikkim et le Laddhak sont des territoires indiens que la Chine réclame, ni que les soldats chinois sont d’ores et déjà connus pour leurs provocations frontalières.

la rédaction France Tibet,

Bonne lecture :

De nouvelles lignes de chemin de fer au Tibet ?

vendredi 20 mars 2015 par Monique Dorizon ,
Rédaction de Tibet-info.net

La Chine semble avoir l’intention de relier par le train la Préfecture de Ngari, située à l’ouest du Tibet, à la fois au Xinjiang (Turkestan oriental) voisin et à la Préfecture de Shigatse et de commencer à construire le chemin de fer Sichuan-Tibet en 2016.

Une proposition en a été faite par Losang Sherdun, membre de la CCPPC [1] de Ngari [2], début mars, pendant les « deux sessions » nationales en cours.
Dans sa proposition Losang Sherdun a appelé à la poursuite de l’extension de la ligne de chemin de fer du Xinjiang du Sud et de celle de Lhassa-Shigatsé jusqu’à Ngari.

La ligne de chemin de fer Lhassa-Shigatsé a été ouverte en août 2014 [3] et les travaux sont déjà en cours pour la prolonger jusqu’à la Préfecture de Nyingtri [4] dans le sud de la « Région Autonome du Tibet« .

De même, l’agence officielle de presse chinoise China Daily a déclaré que la délégation du Sichuan à la session annuelle du Congrès national du peuple, le Parlement de la Chine, a appelé à l’intégration de la construction du chemin de fer Sichuan-Tibet dans le futur plan quinquennal qui débutera en 2016.

La ligne prévue longue de 1 800 kilomètres reliera Chengdu, capitale de la Province du Sichuan, à Lhassa, capitale du Tibet, et la construction coûtera 200 milliards de yuans (30,3 milliards d’euros environ), selon l’article.
L’article mentionne que l’année dernière (2014), le gouvernement chinois a approuvé la construction des tronçons reliant Lhassa à Nyingtri dans l’est de la « Région Autonome du Tibet« , et Chengdu à Ya’an à l’ouest du Sichuan.

Source : Tibetan Review, 15 mars 2015.. Voir la carte des lignes existantes et prévues.


[1] CPPC : Conférence consultative politique du Peuple chinois

[2] Ngari (ou Gar, སྒར་ en tibétain, Ālǐ Dìqū ou 噶尔 en chinois), est la Préfecture la plus à l’ouest de la « Région Autonome du Tibet« . C’est dans cette région que se situent la montagne sacrée Mont Kailash (nom hindi de la montagne appelée Khang rinpoché – « le précieux joyau des neiges » – par les Tibétains) et le lac Manasarovar. Cette région, frontalière de l’Inde, était le lieu de passage historique entre le Tibet et le Laddakh, de culture tibétaine, en Inde. De cette région naissent deux des plus grands fleuves d’Asie : l’Indus et le Sutlej.
Localiser Ngari sur cette carte.

[3] Articles complémentaires sur la voie ferrée au Tibet
- « Chemin de fer Qinghai-Tibet : d’importants gisements découverts le long de la ligne« , du 31/01/23007 ;
- « Voie ferrée Qinghai-Lhassa : l’impact de cette ligne selon le Dalaï Lama« , du 01/02/2007 ;
- « Extension du chemin de fer de Lhassa à Shigatsé« , du 27/09/2010 ;
- « Prévisions d’un fort développement de l’activité ferroviaire au Tibet« , du 08/07/2012 ;
- « « Ils nous traitent comme des animaux », par Tashi Rabten« , du 14/02/2013

[4] Nyingtri (ཉིང་ཁྲི་ en tibétain, 林芝 ou Nyingchi en chinois), est un Comté et une Préfecture de la « Région Autonome du Tibet« , à l’est de Lhassa.
Localiser la Préfecture de Nyingtri sur cette carte.