Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

13/03/18 | 19 h 39 min par Free Tibet

Kumbum au Tibet, parrainée par la ville de Digne les Bains, est véritablement assiègée par l’armée chinoise en regard du Losar tibétain

Security forces at Kumbum Monastery

Security forces at Kumbum Monastery

9 Mars 2018

Les autorités chinoises ont envoyé des forces militaires pour surveiller les Tibétains lors d’un festival religieux  renommé pour  les offrandes réalisées en sculpture de beurre de yack.

Note du Bureau : Davantage de militaires et sans aucun doute de policiers en civil … Souhaitons que les bonnes ondes de ce festival puissent les éclairer  et dissiper les miasmes de la propagande du PCC … 

Une lourde présence militaire a fait l’ objet d’ un rapport  sur le Monastère de Kumbum, dans l’Amdo, lors d’un festival religieux… pacifique, s’il est utile de le préciser.

Les troupes de la Police Armée du Peuple (PAP) et le Bureau de Sécurité Public ont paradé autour du Monastère le 2 mars, lors du 15ème jour des festivités tibétaines de fin d’années -Losar -, alors que les Tibétains s’étaient rassemblés pour admirer les offrandes des fameuses sculptures de beurre.

Le quotidien People’s Daily a souligné la beauté des sculptures, mais n’a pas mentionné l’occupation militaire du monastère, ni  que le Parti Communiste Chinois contrôle le rassemblement. De même, les agences chinoises propose la visite du magnifique monastère de Kumbum, trésor de la culture bouddhiste.

Toutefois, Tibet Watch, partenaire de Free Tibet, a obtenu et validé des vidéos montrant les rangs de soldats et leurs officiers en tenue bleue encadrant les fidèles tibétains.

La première vidéo ci-dessus montre une sculpture de beurre encerclée par des soldats. Il se trouve que les militaires encerclés la totalité du monastère.

La deuxième vidéo montre l’étendue du déploiement militaire. Sont présents plus de soldats chinois que de Tibétains !

Le niveau de sécurité s’est accru sévèrement au Tibet et le Parti Communiste Chinois tente de contrôler la culture et les pratiques religieuses tibétaines. En 2017, Free Tibet avait reçu des vidéos provenant du monastère de Kumbum lors du même festival, des centaines de soldats étaient déployés dans ce qu’il semble être devenu un rendez-vous d’occupation militaire régulier. Les Tibétains sur place se sont décrits intimidés et empêchés par les soldats envoyés sur place pour les surveiller.

Informations fournies par Tibet Watch

Traduction France Tibet