Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

06/09/16 | 21 h 37 min

DHARAMSALA : Le Dalaï Lama en route pour Bruxelles, Paris, Strasbourg et Wroclaw pour rencontres et enseignements

tenzin

 

:
Aujourd’hui, Sa Sainteté le Dalaï Lama a quitté son domicile d’exil à Dharamsala pour une visite de 18 jours en Europe.
Des rencontres et des conférences sont prévues à Bruxelles, Paris, Strasbourg et Wroclaw. Il rencontrera également les Tibétains vivant dans ces pays.
Dans une semaine, Sa Sainteté viendra à Paris. Sa dernière visite à Paris date de 2009, il y avait alors également reçu la «citoyenneté d’honneur » de la Ville Lumière. La communauté tibétaine, les bouddhistes et les personnes touchées par le message universel du Dalaï Lama sont impatients de l’accueillir à Paris et en France. Sa Sainteté sera officiellement reçue par le groupe Tibet au Sénat. La ville de Paris accueillera-t-elle aussi Sa Sainteté avec les honneurs dus à un prix Nobel de la paix? Une rencontre avec les membres du gouvernement français aura-t-elle lieu ?
La pression du gouvernement chinois créera-t-elle des obstacles ?
Comme à chaque visite du leader tibétain, la Chine gardera forcément un œil sur les activités et les rencontres du Dalaï Lama. Bien sûr, Pékin sera en colère et dira que rencontrer le Dalaï Lama est une «ingérence dans les affaires intérieures de la Chine », oubliant opportunément qu’il est Tibétain. Il y aura des menaces de conséquences économiques, etc. Et malheureusement, dans le passé, la France et d’autres nations européennes ont cédé aux machinations chinoises.
Cela sera-t-il différent cette fois?
L’étude a montré que, bien que Pékin puisse menacer de « conséquences désastreuses », une rencontre avec Lui n’a pas d’effet perceptible sur le commerce avec la Chine. En ignorant Pékin, nous devons envoyer le message clair d’une communauté internationale qui ne veut pas se plier face au pouvoir économique de Pékin mais plutôt rappeler à la Chine que le dialogue et la solution pacifique à la résolution de conflits est la seule façon pour la Chine de gagner le respect de la communauté internationale.
La réponse sera aussi le reflet de notre société et l’avenir que nous voulons construire pour les générations à venir. Pour moi, la façon dont nous traitons le plus célèbre refugié de notre monde en dit plus sur nous que sur Lui. Comme l’a dit Sa Sainteté: «Il ne suffit pas de simplement parler de paix, mais ce qui est plus important est de travailler tous les jours à créer une société plus pacifique. »
Nous avons besoin d’entendre quelqu’un comme le Dalaï Lama, qui a consacré toute sa vie à promouvoir la compréhension et créer un lien entre les diverses communautés, religions et pensées. La visite du Dalaï Lama en France survient aussi après la vague d’attaques terroristes en France, en Belgique et dans d’autres pays européens – une époque très tendue. Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de nous voir rappelé qu’il existe une autre réalité possible – pour créer un avenir meilleur pour l’humanité en n’ignorant pas cet Homme de Paix, mais en célébrant Sa présence parmi nous.