Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

06/01/21 | 18 h 31 min par Bureau Reporter Central tibetan Administration

DHARAMSHALA : Elections préliminaires pour le Sikyong 2021 et les membres du 17ème Parlement tibétain

La Communauté tibétaine en exil est venue en masse pour voter pour son prochain Sikyong et les membres du 17ème Parlement tibétain lors des élections préliminaires de 2021 qui se sont tenues ce 4 janvier.

Dans tout Dharamshala, capitale de la diaspora tibétaine, 14 bureaux de vote au total ont été installés conformément aux directives Covid.

Malgré les défis de la pandémie de coronavirus qui ont sévi, le tour préliminaire des élections générales de 2021 a reflété un niveau de participation extraordinaire, notamment parmi la jeune génération de Tibétains.

Peu de temps après le début du scrutin dans les Communautés tibétaines du monde entier, les selfies des électeurs avec leurs doigts encrés et des messages encourageant les électeurs éligibles à exercer leur droit ont submergé les plateformes de médias sociaux.

Cette élection générale de 2021 pour le Sikyong du 16 ème  Kashag et les membres du 17 ème  Parlement tibétain est la troisième élection directe des dirigeants tibétains depuis la dévolution complète de l’autorité politique par Sa Sainteté le Dalaï Lama en 2011.

«La démocratie tibétaine en exil reflète les véritables aspirations de nos frères et sœurs à l’intérieur du Tibet», a déclaré le Sikyong Dr Lobsang Sangay.

«Par cela, nous envoyons un message clair à Pékin que le Tibet est sous occupation mais que les Tibétains en exil sont libres. Et si nous avons une chance, une opportunité, nous préférons la démocratie « .

Malgré les difficultés rencontrées par la Communauté tibétaine en exil, y compris une population de plus en plus dispersée, les Tibétains, sous la direction de Sa Sainteté le Dalaï Lama et de l’Administration Centrale Tibétaine, ont élaboré avec succès au cours des six dernières décennies une démocratie pleinement fonctionnelle, saluée par beaucoup comme un parangon de vertu pour les communautés en exil.

Dans ce qui pourrait être considéré comme une trajectoire extraordinaire de cette jeune démocratie tibétaine en exil, des dizaines de milliers de Tibétains du monde entier ont tenu à exercer leur droit de vote pour élire leurs futurs dirigeants politiques. La démocratie en vigueur est véritablement un  témoignage de la vision et de la clairvoyance de Sa Sainteté le Dalaï Lama qui s’est progressivement distancié du rôle politique, tout en gérant la Communauté tibétaine exilée dans une démocratie épanouie.

Traduction France-Tibet

Communauté tibétaine en Allemagne votant pour 2021 Sikyong et membres du 17ème Parlement tibétain en exil. Photo / Bureau du Tibet Genève

 

illustration : Les chefs des trois piliers de la démocratie tibétaine votent lors des élections législatives de 2021 à Sikyong et de la 17e élection parlementaire tibétaine à Gangchen Kyisong, Dharamshala, le 3 janvier 2021. Photo / Tenzin Jigme / CTA