Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

24/10/18 | 21 h 59 min

EVEREST / versant tibétain : Dès 2019, les véhicules non-respectueux de l’environnement bannis du camp de base.

A partir de 2019, les véhicules de transport touristique non-respectueux de l’environnement seront bannis du camp de base du mont Everest (appelé Qomolangma en chinois), dans le cadre d’une campagne environnementale menée par le gouvernement d’un comté tibétain.

Les habitants locaux vivant au-dessous du seuil de pauvreté seront employés en tant que guides touristiques et chauffeurs de nouveaux buggys électriques, a rapporté samedi le journal China Tibet Online, citant le gouvernement du comté de Tingri, de la préfecture de Shigatsé, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine).

« Cela contribuera à réduire la pollution dans la région et à augmenter les revenus des habitants », a déclaré Wangqiong, chef adjoint du comté de Tingri.

« Cette zone a un environnement fragile et ses conditions naturelles ont des capacités de traitement des ordures et des eaux usées limitées. Elle doit donc être gérée avec beaucoup de soin ».

Plus de 100 000 personnes, dont 40 000 alpinistes et randonneurs, ont visité le camp de base de l’Everest et ses environs en 2017, a rapporté l’agence de presse Xinhua en mars.

Quelque 2,26 tonnes de selles humaines, une tonne d’équipements d’alpinisme et 5,24 tonnes de déchets ménagers ont été retirées du plus haut sommet du monde depuis avril.

Près de 8 tonnes supplémentaires de déchets ont été ramassées entre 5200 et 6500 mètres d’altitude.

Une entreprise de nettoyage professionnelle a été embauchée pour entretenir la zone et chaque visiteur recevra des sacs poubelles pour promouvoir le nettoyage, a fait savoir Wangqiong au site d’informations.

Des buggys électriques sont utilisées dans plusieurs endroits pittoresques de la Chine pour réduire les émissions, a indiqué dimanche au Global Times Zhang Shangzheng, doyen du département de gestion du tourisme de l’université d’Anhui.

« Si le gouvernement local choisit de charger des batteries pour résoudre le problème d’alimentation, elles devront être soigneusement installées à des endroits qui n’influencent pas l’eau et n’endommagent pas le magnifique paysage », a-t-il déclaré.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.