Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

20/09/16 | 18 h 07 min

Genève : 1500 personnes manifestent lors d’une Marche pour le Tibet

Genève – Plus de 1500 Tibétains se sont rassemblés lors du « Rassemblement solidaire  pour la Liberté de Religion et des Droits de l’Homme au Tibet » à Genève (Suisse), vendredi 16 septembre dernier.

Ainsi, des Tibétains et des partisans de groupes de défense tibétains ont manifesté face au bâtiment de l’ONU à Genève. La date coïncidait avec la 33ème Session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU pour mettre en évidence la situation inquiétante des Droits de l’Homme au Tibet et dans l’Est du Turkestan, dirigés actuellement par la République Populaire de Chine.

Parmi les personnalités présentes,  lors de cette manifestion,  des parlementaires européens  ainsi que des témoins et victimes : la nièce d’un grand maître tibétain, Tenzin Delek Rinpoche, mort en prison l’année dernière; Rebiya Kadeer, leader en exil des Ouïgours et le moine tibétain Golog Jigme ,exilé après avoir été torturé en prison.

Kai Mueller, responsable du plaidoyer de l’ONU pour la Campagne Internationale en faveur du Tibet, s’est exprimée :

« Depuis 2008, les autorités chinoises ont installé un environnement oppressant et totalitaire dans les monastères et couvents bouddhistes tibétains – approche dans laquelle l’Etat ne connaît aucune limite à son autorité et s’efforce de régler chaque aspect de la vie religieuse. Ces dernières semaines, trois jeunes nonnes tibétaines se sont suicidées au sein du très renommé Institut de Larung Gar au Tibet oriental, désespérées de voir leurs maisons détruites. Les Tibétains et leurs partisans se sont alors réunis à Genève lors de ce rassemblement pour mettre en lumière cette injustice, exprimer leur solidarité avec les autres Tibétains et appeler à la liberté religieuse. »

Ainsi, c’est environ 1500 manifestants,   Tibétains et nombreux Ouïgours venant de Suisse, France, Allemagne, Espagne, Italie, Autriche, Angleterre et des Pays-Bas qui ont participé à cette manifestation.

Traduction de Marie CLERGEAU pour France Tibet