Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

07/11/18 | 21 h 30 min par afp

GENEVE / PEKIN / Droits de l’Homme, camps de rééducation : la Chine sur le grill à l’ONU… et manifestation citoyenne au pied de la chaise de Handicap international

DANS L’ HEMICYCLE : Examen Périodique Universel 

La Chine a été confrontée mardi à de vives critiques à l’ONU à propos de ses violations des droits de l’Homme et du traitement infligé aux minorités ethniques, notamment les musulmans Ouïghours et les Tibétains. Pendant toute la matinée, la délégation officielle chinoise, dirigée par le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Yucheng, a été mise sur le grill dans le cadre de l’Examen Périodique Universel (EPU) prévu pour les 193 membres des Nations unies, qui doivent environ tous les quatre ans présenter un bilan des droits de l’Homme dans leur pays et informer des changements intervenus depuis leur précédente audition.

MANIFESTATION, PLACE DE L’ ONU :

Rassemblement de protestation  : Les  Ouïghours se réunissaient dès 9 h du matin devant le Palais Wilson pour se diriger en cortège jusqu’à la Place des Nations où ils arrivaient vers 13 h et retrouvaient les Tibétains venus directement Place des Nations de la Suisse alémanique – Berne et Zurich -transportés  en car.

Parmi les personnalités présentes Thomas Büchli de la GSTF, René Longet et Tenzin Wangmo Frapolli , les deux cofondateurs de la section romande   Société Amitié Suisse-Tibétaine – SAST-  étaient présents.

Thomas Büchli et René Longet se sont adressés au public de supporters.

 

 

 

images @P.B/M.R membres de France Tibet 

Alors que les ambassadeurs étrangers se succédaient pour poser des questions ou exprimer leurs griefs à l’égard de Pékin, environ 500 personnes manifestaient à l’extérieur du Palais des Nations de Genève, siège de l’ONU, en brandissant des pancartes proclamant

« Stop au génocide des minorités »  Long life Dalaï Lama … »

 

En Chine : image d’ archives


afp , le 06/11/2018 à 17h09
Mis à jour le 06/11/2018 à 17h09