Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

29/01/18 | 10 h 27 min

Le groupe Mariott licencie un employé pour avoir « liké » avec son compte Twitter officiel un post d’un groupe pro Tibet

C’est dans le cadre d’une enquête criminelle pour avoir qualifié dans un questionnaire en chinois adressé aux membres du groupe, le Tibet et Taiwan, de « Paysé que le groupe Mariott International, géant de l’hôtellerie américaine, a déclaré qu’il avait entamé le processus de licenciement d’un employé pour motif d’avoir « liké à tort » un post Twitter d’un groupe qui fait campagne pour le Tibet à l’étranger.

C’est Craig Smith, président et directeur général du groupe Mariott International pour la zone Asie-Pacifique, qui a fait cette annonce à l’occasion d’une réunion avec l’Administration Nationale du Tourisme de Chine, ce 12 janvier nous rapporte le site scmp.comqui lui-même cite l’agence officielle de presse chinoise Xianhua.

L’article citait Wang Xiaofeng, directeur adjoint de l’Administration Nationale du Tourisme de Chine, qui affirmait que qualifier de Pays le Tibet, Hong Kong, Macau ou encore Taiwan était une violation abusive de l’intégrité du territoire national chinois et blessait les chinois.

Également au cours de cette réunion, Smith a stipulé que le groupe Mariott International n’était pas le responsable de la rédaction du questionnaire mais qu’il avait été produit par une société de sous- traitance. Mais il s’est excusé que le groupe Mariott n’ait pas décelé l’erreur avant la publication du questionnaire. Il ajouta également que le groupe avait suspendu ses relations avec ladite entreprise de sous-traitance.

Quant à l’employé qui a « liké » un post Twitter du groupe Friends of Tibet, Smith a indiqué que des procédures disciplinaires avaient été entamées.

Expliquant la raison de cette procédure, il déclara : « à cause de l’erreur d’un seul employé, notre compte Twitter officiel a liké par erreur un tweet soutenant l’indépendance du Tibet et a induit en erreur notre public. Nous avons maintenant suspendu cet employé et une procédure de licenciement est en cours. »

Les problèmes du groupe Mariott se sont aggravés lorsque les utilisateurs chinois des médias sociaux se sont aperçus que le compte Twitter pour le programme de fidélité du groupe avait aimé et partagé un post du groupe Friends of Tibet après que l’entreprise se soit excusée pour sa première gaffe. En réaction le groupe a décidé de couper son site web et son application pour mobile pour une semaine.

Traduction France Tibet