Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

02/10/19 | 22 h 44 min par Capital.fr

HONG KONG : Une nouvelle arme chinoise qui fait trembler les manifestants de Hong Kong

Alors que les manifestations se poursuivent à Hong Kong, l’Académie chinoise des sciences vient d’annoncer qu’elle avait créer la première arme sonique portative au monde. Elle permettra de disperser les foules de façon aisée. Les scientifiques ont appelé leur nouvelle invention “l’appareil acoustique portable à basse fréquence et à haute concentration de décibels”. Nul doute qu’un nom plus court sera donné à cet équipement lors de sa mise sur le marché. En effet, le gouvernement chinois a déjà donné son accord pour lancer la production massive de cette nouvelle arme destinée à la police.

Mais comment cet appareil de la taille d’un simple fusil peut-il faire fuir des manifestants ? “L’arme contient un gaz spécial. Une fois chauffé ce dernier produit un son très particulier dans une fréquence très basse. Même si cet infrason est inaudible pour les humains, il crée des vibrations qui attaquent les tympans, les yeux, l’estomac et même le cerveau. Les personnes touchées auront entre autres le vertige, des troubles intestinaux, des vomissements ou des douleurs intolérables”, confie la directrice du projet, Xie Xiujuan au quotidien hongkongais South China Morning Post. Les personnes touchées par ces vibrations seront donc obligées de fuir le plus rapidement possible.

Xie Xiujuan précise également que cette invention est non-létale. Une affirmation qui ne rassure pas les manifestants hongkongais. “Une arme sonique portable peut causer des dommages importants sans laisser de traces. Les victimes auront du mal à prouver l’origine des blessures qu’elles ont subies,” a déclaré le spécialiste politique Zheng Haochang au quotidien international Epoch Times. “Les civils vont courir un plus grand risque lorsque le parti communiste chinois déploiera ce type d’arme pour réprimer les dissidents ”, se désole-t-il.