Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

04/02/21 | 20 h 17 min par Zachary Faria

J.O. d’HIVER de PEKIN du 4 au 20 février 2022 : « J.O. de la HONTE » comme BERLIN /1936

 

 

Nous convenons tous que la Chine est en train de commettre un génocide. Boycottez les Jeux Olympiques d’HIVER de Pékin de 2022.

Le département d’État a finalement reconnu que la Chine était en train de commettre un génocide au Xinjiang. Bien que nous ne sacheions pas ce que l’administration Biden est prête à faire en réponse, il y a une première étape facile à franchir :

Dans un de ses derniers actes en tant que secrétaire d’Etat, Mike Pompeo a émis une résolution précisant que le Parti Communiste Chinois « a commis un génocide contre les Ouïghours principalement musulmans dans le Xinjiang et d’autres groupes de minorités ethniques et religieuses .» Le Président Biden l’a dit pendant la campagne. Son choix pour succéder à Pompeo, Antony Blinken, a soutenu la Résolution de Pompeo.

Qualifier un génocide de génocide est, littéralement, le minimum que les États-Unis puissent faire. L’administration Trump avait imposé à plusieurs reprises des sanctions. Cependant les États-Unis sont toujours prêts à envoyer des centaines d’athlètes à Pékin pour les Jeux Olympiques d’Hiver de 2022, ce qui serait en totale contradiction avec les critiques américaines à l’égard du gouvernement chinois.

Les États-Unis ne devraient pas envoyer leurs athlètes participer à un événement se déroulant dans un pays responsable d’un génocide. Cette déclaration ne devrait pas être controversée. Aussi difficile à entendre que cela puisse être pour les athlètes, il n’y a aucune excuse pour que les États-Unis  se soumettent à la Chine ou à ses alliés inféodés au Comité International Olympique ( CIO).

C’est une chance pour Biden de prouver qu’il a une totale compréhension de la réalité de la  Chine et c’est une opportunité pour lui de maintenir les relations de travail avec nos alliés. Le Royaume-Uni a lancé l’idée d’un boycott. La Chine a continuellement contrarié l’ Australie et le Canada. Biden devrait commencer à faire participer ces nations à un boycott avant de se tourner vers l’Allemagne et les autres pays européens qui sont plus disposés à s’engager avec la Chine malgré ses atrocités.

Personne ne doute de la fermeté de Biden face à  la Chine. Nous savons déjà qu’il ne tiendra pas le PCC pour  responsable de la cause de la pandémie de coronavirus et  il est évident qu’ il n’ y a aucune raison de passer outre.

Il n’y a aucune justification morale pour que les États-Unis participent aux Jeux Olympiques d’Hiver de 2022. Si Biden ne parvient pas à prendre cette position, cela restera dans les mémoires comme un échec moral encore plus grand que la participation de l’Amérique aux «Jeux nazis» de 1936 à Berlin. Ni les États-Unis, ni aucun pays qui valorise les droits de l’homme ne devraient participer aux «Jeux du génocide» en Chine.

illustration : P.C. pour France-Tibet 

Traduction France-Tibet

Pour mémoire cet article :

« Pékin 2022, le nouvel égarement de l’Olympisme » Libération du 15 octobre 2020 Tribune de Marie Holzman Présidente de Solidarité Chine, Noël Mamère ancien Député du Parlement Européen écologiste , Vincent Brossel, militant à Reporters Sans Frontières en 2008