Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

20/02/21 | 23 h 25 min par Central Tibetan Administration

JAPON / TIBET : Les parlementaires japonais convoquent une assemblée générale sur le Tibet et réaffirment leur soutien aux Tibétains

Le président M. Shimomura Hakubun s’exprimant lors de la réunion du groupe de soutien parlementaire japonais de tous les partis pour le Tibet à Tokyo, Japon, le 19 février.

Tokyo: Le Groupe de soutien parlementaire multipartite du Japon pour le Tibet a réuni aujourd’hui son assemblée générale à l’auditorium du bureau de la Chambre des représentants pour discuter de la question du Tibet et renforcer son soutien à la lutte des peuples tibétains pour la justice et les droits de l’homme au Tibet. 49 parlementaires japonais ont participé à la réunion.

Dans son discours d’ouverture, M. Nagao Takashi, secrétaire général et membre de la Chambre des représentants, a annoncé la bonne nouvelle que le plus grand soutien parlementaire au monde a désormais atteint 99 membres avec une augmentation de 6 nouveaux parlementaires japonais.

M. Shimomura Hakubun, président du groupe de soutien parlementaire et membre de la Chambre des représentants a établi la responsabilité des membres d’agir sur la question du Tibet et des droits de l’homme.

Le président a annoncé le financement du gouvernement de 29,60 millions de yens dans le cadre de l’APD (Overseas Development Aid) à l’Inde, qui bénéficiera aux projets de bien-être, d’eau et d’assainissement et à d’autres projets de santé dans les camps de réfugiés tibétains de l’Himachal Pradesh et de l’Uttarkhand. Le fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères a confirmé qu’il faisait partie d’une APD visant à améliorer les conditions de vie dans les régions rurales de l’Inde.

Il a déclaré que, tout en travaillant en étroite coordination avec les parlements du monde entier pour soutenir la cause de la liberté, de la démocratie, de l’état de droit et des droits de l’homme, il est convaincu que la question du Tibet doit être portée au niveau international.

La journaliste chevronnée et présidente de l’un des groupes de réflexion les plus influents du Japon, Mme Sakurai Yoshiko, a salué l’adoption par le gouvernement américain de la loi sur le Tibet et a ajouté que le Japon devrait également s’opposer à l’hégémonie et à l’intrusion de la Chine sur le territoire japonais.

Elle a déclaré que les parlementaires japonais doivent agir pour remplir l’obligation de protéger les valeurs de démocratie, de liberté et de droits de l’homme que le peuple japonais chérit et défend.

Le Dr Arya Tsewang Gyalpo, Représentant de Sa Sainteté le Dalaï Lama au Japon, a informé les législateurs sur trois points principaux: 1) La situation actuelle au Tibet; 2) la US Tibetan Policy and Support Act, et 3) les futurs plans d’action. Il a parlé de la politique du gouvernement chinois d’interdire la langue tibétaine dans les écoles, de s’immiscer dans l’administration des monastères, d’augmenter les restrictions et la surveillance des mouvements au Japon, les arrestations arbitraires, la torture et la mort de Tibétains.

Le Dr Arya a informé les parlementaires japonais des points clés de l’adoption de la loi de 2020 sur la politique et le soutien tibétains par le gouvernement américain.

Il a parlé de huit plans d’action prioritaires pour faire face aux problèmes urgents auxquels le Tibet et la communauté internationale sont confrontés, tels que la menace du changement climatique au Tibet, une menace à la protection des valeurs universelles comme la liberté, les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit en conséquence. politique du gouvernement chinois.

Après une brève séance de questions et réponses, les législateurs ont poursuivi leurs délibérations sur la nécessité de sensibiliser le public aux violations des droits de l’homme du gouvernement chinois au Tibet, en Mongolie, ouïghour et à Hong Kong au niveau international.

La version japonaise du livre blanc du CTA intitulé «Le Tibet n’a jamais fait partie de la Chine, mais l’approche de la voie médiane reste une solution viable» a été distribuée à tous les parlementaires japonais et au personnel pendant la réunion.

-Déposé par OOT, Tokyo

Les membres exécutifs de la réunion du Groupe de soutien parlementaire japonais de tous les partis pour le Tibet à Tokyo, Japon, le 19 février

Le représentant de Sa Sainteté le Dalaï Lama, le Dr Arya Tsewang Gyalpo, s’exprimant lors de la réunion

Mme Sakurai Yoshiko, Présidente du groupe de réflexion japonais, s’exprimant lors de la réunion

Les membres du Parlement japonais participant à la réunion du groupe de soutien parlementaire japonais tous partis pour le Tibet à Tokyo, Japon, le 19 février.