Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

03/12/15 | 21 h 14 min par By Tenzin Monlam

L’ ONG «TIBET TROISIEME PÔLE» présente à Paris afin d’exposer la crise climatique au Tibet, lors de COP 21

3POLE

Dharamshala, le 3 décembre : Avec l’ouverture de COP21,  la Conférence sur le climat à Paris, les dirigeants du monde entier, les écologistes et les ONG vont tenter de parvenir à un accord significatif sur le climat. Différentes campagnes pour  le changement climatique ont été conduites par l’équipe  » Tibet Troisième Pôle «  et dénoncent  les changements climatiques que connaît le Plateau Tibétain, en raison de la destruction de l’environnement.

Tempa Gyaltsen, chef exécutif du Bureau de l’Environnement au sein de l’Administration Centrale Tibétaine – CTA –  et certains délégués tibétains présents à Paris, ont pu, ce mardi, informer sur « l’impact du changement climatique sur le Plateau Tibétain » et  Kalon Dicki Chhoyang, Ministre de l’Information et des Relations internationales, rejoindra  Paris dès vendredi afin de délivrer à son tour un exposé sur les questions climatiques au Tibet.
Lobsang Yangtso, un membre de l’équipe de  » Tibet Troisième Pôle  » présent à la conférence a déclaré à Phayul : « Nous avons rencontré quelques écologistes chinois de Pékin. Nous avons envisagé de construire avec eux un réseau afin de pouvoir travailler ensemble à l’avenir. Nous avons également rencontré Abhishek Shrestha, Directeur du Programme Justice climatique, avec qui nous avons discuté des problèmes environnementaux au Népal et au Tibet ».
« Nous avons également partagé les mêmes préoccupations sur les programmes de développement qui ne pourraient pas aider les populations locales, » a t-elle ajouté.
Cette équipe, représentant une coalition de plus de 185 groupes de soutien au Tibet  à travers le monde, a pu aussi rencontrer d’autres écologistes et ONG afin d’ expliquer les préoccupations  concernant le plateau tibétain en raison de l’exploitation minière excessive, de la déforestation et de la dérivation des fleuves.
Lobsang considère comme un point très positif le fait qu’elle ait pu remettre, dès le premier jour de ces rencontres de la  société civile et des ONG de la CCNUCC, le 1er décembre, le rapport intitulé « TIBET, le défi environnemental », récapitulant les défis environnementaux au Tibet » personnellement à François Hollande, Président de la France.
Avec toute cette équipe, Tempa Gyaltsen et John Isom du Centre de Justice pour le Tibet sont installés dans un stand organisé par l’Administration Centrale Tibétaine, au sein même de la Conférence des Nations Unies, afin de distribuer des documents variés : affiches, dépliants et livres exposant la situation sur le Plateau Tibétain.
« La Chine et le Tibet devraient dépasser le problème politique et travailler sincèrement ensemble dans le seul but d’ assurer la protection du Plateau Tibétain face au changement climatique et à la destruction de l’environnement » déclarait Tempa s’adressant à Tibet.net.

 

Traduction France Tibet