Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

04/08/15 | 13 h 32 min

La Chine décide de mettre en vente les eaux des glaciers tibétains pour gagner des milliards

Malgré la fonte inquiétante des glaciers ces dernières années, le gouvernement chinois a décidé que l’industrie d’eau potable naturelle de la région autonome du Tibet (RAT) devait atteindre les 40 milliards de yuans (6,44 milliards de dollars) dans les 3 à 5 prochaines années.

Lobsang Gyaltsen, le président du gouvernement régional, a annoncé que le développement de l’industrie d’eau potable naturelle dans la RAT ne devrait pas se faire aux dépens de l’environnement, rapporte Xinhua, l’agence de presse officielle chinoise le 29 juillet 2015. Auparavant, il avait fait des remarques semblables concernant les activités minières dans la région. Mais la pollution ainsi que d’autres dangers environnementaux résultant de ces activités continuent à provoquer d’importantes protestations des Tibétains entraînant en conséquence une répression chinoise brutale.

Le rapport nous informe que la production d’eau potable naturelle dans la région a augmenté de 60% en 2014 et représente 153 000 tonnes. Les autorités espèrent que cette production soit multipliée par 30 dans les trois à cinq ans à venir, atteignant ainsi les 40 milliards de yuans.

Le rapport estime les ressources en eau dans la RAT, « les plus abondantes en Chine », à 439.4 milliards de mètres cubes, soit 60 fois la consommation par personne en Chine. Son eau propre, non contaminée est considérée comme la meilleure du monde, précise le rapport.

Cité par le rapport, Xiang Tongliang, le directeur adjoint du bureau de ressources en eau du Tibet, nous apprend que les autorités avaient déjà évalué la qualité de l’eau de 27 sources dans la région et avaient trouvé 190 millions de mètres cubes d’eau potable, dont 22% étaient exploitables.

Traduction France Tibet