Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

16/02/17 | 13 h 28 min par Tenzin Dharpo

La Chine défavorable aux pressions du nouveau ministre des Affaires étrangères de Donald Trump en faveur du dialogue sino-tibétain

Un officiel chinois de haut-rang a déclaré vendredi 3 février qu’il est “impossible″ d’instaurer un dialogue avec le leader tibétain en exil, Sa Sainteté le Dalaï Lama, après que le secrétaire d’état Rex Tillerson, nouveau ministre des Affaires étrangères de Donald Trump, ait déclaré plus tôt dans la semaine que son nouveau gouvernement mettra tout en œuvre pour promouvoir le dialogue entre Pékin et le leader tibétain.

L’organe de presse officiel chinois, Global Times rapporte que Zhu Weiqun, chef du comité des affaires ethniques et religieuses, aurait déclaré que le dialogue entre les deux parties n’aurait jamais lieu car la Chine ne reconnaît pas la légalité de l’organisation tibétaine.

Le même official chinois déclare également que les Etats Unis ne devraient pas instrumentaliser le Dalaï Lama pour semer le trouble et remettre en cause la souveraineté de la Chine. Il a par ailleurs affirmé qu’une telle attitude de la part des Etats Unis ne pourrait que refroidir les relations entre les deux pays.

Mardi, l’ex-PDG d’Exxon Mobil et ministre récemment nommé Rex Tillerson a déclaré: “Tout en reconnaissant que le Tibet fait partie de la Chine, je continuerai à encourager le dialogue entre Pékin et les représentants du Gouvernement Tibétain en exil et/ou le Dalaï Lama.″

Tillerson a également dit qu’il encouragerait Pékin et les gouvernements des autres nations à respecter et à préserver l’identité culturelle, linguistique et religieuse spécifique du peuple tibétain dans le monde entier.

Le gouvernement tibétain en exil, basé à Dharamshala, en Inde, et que l’on connaît officiellement sous le nom d’Administration Centrale Tibétaine a adopté une position officielle qui est celle de l’approche de la Voie du Milieu (Middle Way) dans la résolution de la question tibétaine. La Chine, cependant, a en de multiples occasions déclaré qu’elle rejetait cette proposition.

Traduction France Tibet