Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

13/08/16 | 11 h 17 min

DARGYE ( TIBET) : Pékin interdit aux villageois d’organiser leur festival tibétain pour avoir refusé l’ordre d’étendre les drapeaux chinois

tibetan_monastery

Les drapeaux chinois volent sur un monastère tibétain dans une photo non datée. (Photo : RFA)

Les autorités chinoises auraient interdit aux villageois d’un comté tibétain de la province du Sichuan, de tenir leur festival annuel début août, alternant entre courses de chevaux et autres événements, pour avoir refusé d’exécuter des ordres exigeant d’étendre les drapeaux nationaux chinois. Les drapeaux devaient survoler le monastère de Dargyé et les maisons des Tibétains dans les villages environnants de Karze – en chinois : Ganzi ou Garze-, dans le Comté de la Préfecture de Karze,  rapportait le service tibétain de Radio Free Asia, à Washington, le 5 août dernier.

Le festival annuel commence avec le Sangsol, impliquant la combustion de genièvre accompagnée par les chants de prières et la tenue de rituels afin d’ apaiser les divinités de la montagne pour assurer des précipitations en temps opportun et une bonne récolte. Les courses hippiques étaient suivies d’activités religieuses.

Le monastère comme les communautés laïques auraient refusé d’accepter l’ordre du Gouvernement chinois, affirmant que cela n’a jamais fait partie de la tradition.

Les autorités ont réagi en interdisant le festival lui-même, qui comprenait les activités Sangsol et d’autres rites religieux, ainsi que les courses de chevaux, la danse du lion des neiges, les représentations d’opéra tibétain et ainsi de suite…

Les Tibétains précisent qu’ils ont déjà dépensé beaucoup d’argent pour se préparer à cette fête.

Traduction France Tibet