Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

05/04/15 | 22 h 29 min

La Chine prépare une loi pour museler les ONG

Par Brice Pedroletti (Pékin, correspondant)

Depuis son arrivée au pouvoir, le président Xi Jinping a renforcé la répression sur la société civile. ANDY WONG / AP

L’adoption, en 2014, par la Russie de Vladimir Poutine de lois liberticides à l’encontre des ONG, forcées pour certaines de s’enregistrer comme « agents d’influence étrangère », a été suivie de près par Pékin, qui prévoit d’adopter d’ici à la fin 2015 une loi similaire. Elle vise à encadrer les ONG étrangères en Chine, ou les ONG chinoises assimilées comme telles parce qu’elles reçoivent des fonds de l’étranger. Certaines de ces structures sont enregistrées comme entreprises chinoises, d’autres comme bureau de représentation de sociétés étrangères. Certaines n’ont aucun statut.

La plupart de ces entités ne peuvent s’enregistrer comme des ONG chinoises à proprement parler : en dehors du secteur de l’environnement, de la culture ou du sport, il est difficile pour elles de trouver une tutelle (un organisme public chinois ou une association gouvernementale) qui accepte de les superviser. Après avoir longtemps subsisté dans une zone grise, certaines sont désormais clairement menacées. « C’est bien qu’il y ait une loi, remarque le responsable d’une ONG étrangère qui propose des formations à des acteurs de la société civile. Mais celle qui est en préparation s’inscrit dans la tendance des régimes autoritaires qui stigmatisent les ONG occidentales comme vecteurs de changements politiques. »