Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

10/06/16 | 11 h 58 min

La famille d’un prisonnier tibétain craint pour sa vie

L’état de santé de Lobsang Choedar est précaire. La famille du moine de Kirti (Ngaba), incarcéré en 2009 pour son rôle dans des manifestations contre la souveraineté chinoise, s’inquiète qu’il ne survive pas les 6 ans qu’il lui reste à purger. Choedar a reçu des visites de ses proches trois fois cette année,et bien qu’ils soient emplis de fierté de son sacrifice pour le Tibet et son peuple, sa mère de 72 ans craint de ne jamais revoir son fils libre.

Depuis son emprisonnement, Choedar a protesté contre le piètre régime auquel sont soumis les quelques mille détenus, en entamant une grève de la faim de 12 jours. Grève terminée lorsque ses goeliers l’ont forcé à manger avant de le déplacer dans une autre partie de la prison. Choedar a essayé de rassurer sa famille en expliquant que son changement d’apparence physique était le fruit de beaucoup d’exercice en prison.

Le monastère dont est originaire Choedar a été le lieu de nombreuses auto immolations et de manifestations appelant au retour du Dalai Lama et à la fin du colonialisme chinois.

En 2011 des centaines de moines avaient été déportés pour « rééducation politique» tandis que les résidents locaux qui tentaient de les protéger avaient été violemment dissuadés. Depuis les grandes vagues de soulèvement de 2008, d’avantage de manifestations agitent la région.

Il est bon de rappeler que depuis 2009 145 Tibétains se sont immolés par le feu.

Traduis par Maxime Belhache pour France Tibet