Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

01/06/15 | 13 h 45 min

DHARAMSALA, 26 mai 2015 : Le Parlement tibétain en exil élit deux nouveaux fonctionnaires avant les élections de 2016.

À la veille des élections du prochain Premier ministre tibétain et du futur parlement en 2016, le Comité permanent du Parlement en exil a élu le 29 mai deux commissaires électoraux supplémentaires pour aider le commissaire en chef des élections, a déclaré l’Administration Centrale son site Tibet.net.

Les commissaires électoraux supplémentaires sont Guéshé Tenpa Tashi de Domey et M. Tenzin Choephel de Dotoe. Tous deux sont nés au Tibet, Guéshé Tenpa Tashi a reçu un formation scolaire et religieuse au monastère de Drepung Gomang et M. Tenzin Choephel était un ancien dirigeant de la société indo-tibétaine Mcleod de développement et d’autres organismes au niveau local. Sonam Choephel Shosur est le tibétain qui dirigera la commission des élections.

Le Premier Ministre (Sikyong) est le responsable administratif de l’administration tibétaine en exil basé à Dharamsala, en Inde. Un Sikyong ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs, l’actuel Premier Ministre Lobsang Sangay peut se présenter pour un dernier mandat à ce poste. M. Tashi Wangchuk, le PDG de l’Association des coopératives tibétaines en Inde, Bangaluru, est le premier à avoir annoncer sa candidature à l’élection de 2016.

Le prochain parlement tibétain en exil, en 2016, sera constitué de 46 parlementaires – 10 représentant chacun les trois provinces traditionnelles du Tibet, deux des quatre traditions du bouddhisme tibétain et pré-bouddhiste (Bon) du Tibet, trois représentant des Tibétains en Amérique du Nord, deux représentant Tibétains en Europe et un représentant Tibétains dans les régions australiennes et asiatiques autres que l’Inde, le Népal et le Bhoutan.

Traduction France Tibet