Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

12/02/18 | 21 h 01 min par Brice Pedroletti

L’éditeur suédois Gui Minhai réapparaît aux mains de la police chinoise

Manifestation de soutien aux libraires disparus, dont Gui Minhai (photo de gauche), à Hongkong, en janvier 2016.

L’Union européenne s’inquiète de l’enlèvement par Pékin d’un de ses ressortissants.

L’éditeur « disparu » Gui Minhai, ressortissant suédois, est réapparu, vendredi 9 février, en détention, dans la diffusion, par des médias chinois et de Hongkong, d’un entretien qu’il leur a accordé dans les locaux de la police de Ningbo, sa ville natale en Chine. Un Gui Minhai apparemment détendu y accuse la Suède d’avoir voulu le manipuler à des fins politiques. La presse chinoise annonce de son côté que M. Gui est désormais « soupçonné d’être impliqué dans des activités mettant en danger la sécurité nationale », une accusation grave susceptible de retarder toute aideconsulaire.

Gui Minhai faisait partie des cinq libraires et éditeurs de Hongkong connus pour la publication d’ouvrages à sensation sur les dirigeants chinois, enlevés une première fois entre fin 2015 et début 2016 avant de réémerger en détention en Chine.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018/02/12/l-editeur-suedois-gui-minhai-reapparait-aux-mains-de-la-police-chinoise_5255541_3216.html#IDrz5d8UUgq1H2QK.99

image: http://img.lemde.fr/2018/02/10/0/0/5728/3824/534/0/60/0/fbe351c_b62f937924df421784fa317f8389b165-b62f937924df421784fa317f8389b165-0.jpg