Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

11/11/18 | 22 h 20 min

LHASSA (TIBET) : 25 000 personnes évacuées en raison d’un lac formé par un glissement de terrain…

Plus de 25.000 personnes ont été évacuées, alors que le niveau d’eau continue d’augmenter dans un lac formé à la suite d’un glissement de terrain dans la région autonome du Tibet, ont annoncé dimanche les autorités locales.

Selon le gouvernement municipal de Changdu, au Tibet, le niveau d’eau avait atteint 57,44 mètres dimanche à 9h00, avec un stockage d’eau estimé à 469 millions de mètres cubes.

Publiée par Tsering Woeser sur Dimanche 11 novembre 2018

Samedi, 42 abris temporaires équipés des nécessités de base, ont été établis pour les villageois déplacés, et des équipes médicales stationnaient près de ces abris.

D’après les autorités locales, 509 soldats et 90 pompiers ont été envoyés dans les zones sinistrées pour des travaux de secours face aux inondations. L’électricité et les communications ont été rétablies dans certaines parties de ces régions.

https://www.facebook.com/tsering.woeser/videos/10157016941249802/?t=0

Publiée par Tsering Woeser sur Dimanche 11 novembre 2018

Des experts ont aussi été envoyés pour surveiller le lac et les zones touchées par le glissement de terrain en cas de menaces hydrologiques et géologiques ultérieures.

ttp://french.xinhuanet.c

om/2018-11/11/c_137599193.htm

h

En anglais  sur le site tibétain www.phayul .com

Emergency declared in landslide hit Chamdo, lake on Drichu river rise to dangerous level
[Monday, November 12, 2018 17:20]
By Tenzin Dharpo

Screen grab of a section of a Tibetan Monastery submerged into the river in Bolo township near Chamdo city in TAR.

DHARAMSHALA, Nov. 12: The landslide hit area near Chamdo city in the Tibetan Autonomous Region (TAR) has been evacuated in the fear of the second barrier lake formed on the Drichu river giving way to floods in the downstream regions.

Chinese emergency workers have reportedly moved 25,000 people to safer grounds to evade the dangers of flood that destroyed many structures and houses on the banks and nearby areas of the river, in the last few weeks. Chinese government mouth-piece Global Times on Sunday reported that temporary settlements equipped with basic living necessities have been set up for relocated villagers.

The water level of the barrier lake rose to dangerous proportions with the depth of the lake reaching 55 meters with an estimated 469 million cubic meters of as of Sunday morning.

Two landslides on the banks of the Drichu river struck in Bolo township near Chamdo city in occupied Tibet’s Tibetan Autonomous Region (TAR) on October 11 and November 3, both damming the river and causing the formation of barrier lakes. While the earlier lake was discharged, the second lake seems on the verge of overflowing, according to sources.

Authorities quoted by the Chinese mouthpiece said the two landslides have left about 100 houses collapsed, more than 1,000 houses damaged. Overall, the calamity has affected over 30,000 residents in 15 counties in TAR and Sichuan province within 300 kilometres (186 miles) downstream from the point of the blockage.

Areas in Bolo township flooded with water from the Drichu river that is blocked due to landslides

Areas in Bolo township flooded with water from the Drichu river that is blocked due to landslides

London based rights group Free Tibet has alleged Chinese mining, development and dam construction projects in the area have been rampant in the region adding, the devastation, « are directly linked to the increased occurrences of flooding, particularly in the regions of Kardze and Ngaba”.

“The Drichu River has been an essential component in a series of Chinese large-scale hydro-dam development projects at the Tibetan Plateau’s southeast corner. Aimed at meeting the increasing electricity demands of distant Chinese cities, the hydro-dam constructions are not there to benefit the local Tibetan population,” the group said in a report published October 15.

Video clips circulating on the micro-messaging platforms show many houses belonging to native Tibetans, including monasteries and traditional structures fall into the rising water.

 

Rappel d’ événements antérieurs proches et sans doute c

onséquences de grands travaux conduites sur le long terme – sans considération ni des populations, ni de l’ environnement – tels qu’exploitations minières, percements de tunnels ferroviaires ou destinés au détournement de fleuves, déforestations outrancières  etc etc ..

Chine : une équipe de travail envoyée dans une zone touchée par un glissement de terrain

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-11-04 à 15:08
BEIJING, 4 novembre (Xinhua) — Une équipe de travail conjointe a été envoyée dimanche dans la zone touchée par un glissement deterrain, où un lac de barrage a pu se former, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine), selon le ministère chinois de la Gestion des urgences (MGU).

Cette équipe a été dirigée par le ministère avec des membres du ministère des Ressources naturelles, du ministère des Ressources en eau, de l’Administration nationale de l’énergie et d’autres autorités pour guider et aider à identifier la cause du glissement de terrain, étudier et juger le développement de la catastrophe et gérer les opérations de secours, a indiqué un responsable du MGU.

Les forces de lutte contre les incendies et de sauvetage en provenance de Qamdo au Tibet et de la préfecture autonome tibétaine de Garze, dans la province du Sichuan, ont été déployées avec des équipements de secours et de communication, afin de mener une enquête sur la catastrophe et effectuer à l’avance des opérations de secours sur le site, a-t-il ajouté.

Samedi vers 17h40, un glissement de terrain a frappé le village de Baige dans le bourg de Bolo à Jomda, district de Qamdo, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest). Aucune victime n’a été signalée.

Il y a près d’un mois, le 11 octobre, un lac de barrage s’est formé en raison d’un glissement de terrain sur le même site.

https://www.huffingtonpost.fr/2017/06/24/les-images-de-lenorme-glissement-de-terrain-qui-a-enseveli-141-personnes_a_22952845/