Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

14/06/19 | 17 h 22 min par Tenzin Dharpo

LONDRES / DHARAMSALA : Guéshé Tashi Tsering, moine tibétain récompensé par la «British Empire Medal» pour services rendus au bouddhisme au Royaume-Uni

Glastonbury Festival 2015 – Sunday Pictured Dalai LamaPictures Clare Green claregreenphotography.com28/06/2015



DHARAMSHALA, 13 juin: Un moine tibétain a reçu la prestigieuse ‘British Empire Medal’ (BEM) pour les services rendus au bouddhisme au Royaume-Uni. L'honneur décerné au moine tibétain et au premier et 91e abbé de l'Université monastique de Sera Mey, Guéshé Tashi Tsering, a été annoncé le 7 juin par les autorités.

Le site officiel de Gueshé Tashi La annonce : « Nous sommes ravis et très fiers d’annoncer que Guéshé Tashi a reçu la médaille de l’empire britannique dans la liste des honneurs du Queen’s Birthday Honors, pour services rendus au bouddhisme au Royaume-Uni."

Dans un extrait de The Gazette, ou dans le compte rendu public officiel, on pouvait lire: « À l’occasion de la célébration de l’anniversaire de Sa Majesté, la reine a eu le plaisir d’approuver l’attribution de la médaille de l’empire britannique (division civile) au sous-mentionné: B.E.M. Guéshé Tashi Tsering pour ses services au bouddhisme au Royaume-Uni.

«La médaille a été créée en 1917 afin de reconnaître les contributions apportées par les membres de leurs communautés. Guéshé la est maintenant autorisé à utiliser les initiales BEM après son nom. ”

Guéshé, l'équivalent bouddhiste de la plus haute réussite scolaire ou d'un doctorat universitaire occidental, compte parmi les pionniers de l'enseignement du bouddhisme en Occident et en particulier en Europe. Il est l’auteur du cours en ligne «La fondation de la pensée bouddhiste» et du cours en ligne «La Fondation de la pensée bouddhiste». Il est également l'auteur d'une série en six volumes du même nom, publiée par Wisdom Publications, et a également créé le campus et les cours en ligne de Lam Rim Chenmo.

Le moine tibétain a également obtenu sa maîtrise en anthropologie sociale à l'École d'études orientales et africaines de l'Université de Londres en 2017, avec la thèse de la pleine conscience et du mouvement social.

Né en 1958 à Purang, dans l’ouest du Tibet, il fuit avec sa famille le Tibet occupé et s’établit dans les camps de réfugiés tibétains de l’Inde du Sud. Il a fait ses débuts dans les écoles gérées par le gouvernement tibétain en exil. Guéshé Tashi a obtenu son diplôme de Guéshé Lharampa, la plus haute distinction de la hiérarchie scolastique du bouddhisme tibétain, en 1990. Guéshé Tashi enseigne à l'Ouest depuis 1991 en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

image : Guéshé Tashi Tsering avec Sa Sainteté le Dalaï Lama au festival de Glastonbury en 2015. photo- Clare Green

Traduction France Tibet