Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

08/05/17 | 14 h 39 min par Tenzin Dharpo

MURA ( TIBET) : Khedup, médecin tibétain emprisonné une seconde fois pour des écrits dénonçant le non respect des droits fondamentaux ……

 Khedup, Amchi – médecin tibétain- et moine du Monastère et hôpital de Mura au Tibet est détenu pour la seconde fois par la police chinoise police dans le Comté de  Machu  de la province tibétaine Amdo, depuis le 27 février selon les révélations du Centre Tibétain pour les Droits de l’ Homme et la Démocratie, le TCHRD  .

Ce Centre, TCHRD annonce que Khedup, âgé de 50ans a été accusé d’avoir “ adressé des enseignements de Sa Sainteté le Dalaï Lama  à des media sociaux, d’avoir aussi exprimé dans des blogs sa solidarité avec les moines et les nonnes déplacés de Larung Gar, le manque de liberté religieuse et le non respect du droit à ma protection de la culture tibétaine. Il est aussi tenu pour responsable de la diffusion d’autres écrits similaires dont les auteurs seraient d’autres  Tiéetains”.

Ce Tibétain moine sénior qui est aussi à la tête de l’ Hôpital du Monastère de  Mura a été détenu par le Bureau de la Sécurité Publique du Comté (PSB) lorsqu’il a été appelé à venir récupérer ses affaires personnes confisquées lors de sa première arrestation.

Après environ deux mois de détention, les autorités chinoises n’ont toujours pas donné d’informations quant à sa condition et aux lieux d’enfermement. Ces nouvelles de sa détention sont d’ailleurs parvenues très tardivement aux associations en exil en raison de la politique d’ intense restriction sur les communications exercée dans la  région par les autorités.

Le Centre TCHRD basé à Dharamsalainforme aussi que  Khedup avait été détenu une première fois en décembre 2016 par le Front Uni  du département du Travail  (UFWD),l ‘ Agence du Parti Communiste spécialement chargée des Affaires Tibétaines. Relaâché en janvier  il est à nouveau victime de l’ oppression chinois moins d’un mois après.

The skilled veterinary doctor had been on the radar of the Chinese authorities ever since he came back from India and Nepal where he visited twice in 2012 and 2014 for pilgrimage.