Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

06/01/19 | 18 h 12 min par Tenzin Sangmo

DHARAMSALA : Sa Sainteté le Dalaï Lama félicite Nancy Pelosi, Présidente de la Chambre des Représentants des États-Unis

Sa Sainteté le Dalaï-Lama vient de féliciter l’honorable Nancy Pelosi pour sa réélection à la Présidence du Congrès américain. Il réitère sa conviction que les États-Unis sont  la première nation du monde libre et sa conviction que, dans son rôle de Présidente, elle aidera à le diriger en ces temps difficiles.

Sa Sainteté remercie également la Présidente Pelosi pour son amitié personnelle et pour son soutien loyal et indéfectible au cours des dernières décennies à la juste cause du peuple tibétain. 

« Votre amitié, votre soutien et votre solidarité au cours de cette période la plus difficile de la longue histoire du Tibet ont été une source d’espoir, d’inspiration et de force dans notre quête permanente et difficile de justice et de liberté.

« Par conséquent, en dépit de l’incertitude et de la détresse dont nous sommes actuellement témoins dans différentes parties du monde, y compris la détresse persistante de mes compatriotes.

Le Président de l’ Administration  Centrale Tibétaine (CTA) [ Sikyong ] a également félicité Nancy Pelosi, au nom du Gouvernement Tibétain en exil.

La qualifient de « leader sans peur », Sikyong lui déclare :  » Votre victoire est celle du Peuple Tibétain et de tous ceux qui à travers le monde se voient refuser leurs droits fondamentaux.


Image : Sa Sainteté le Dalaï-Lama salue son amie Nancy Pelosi, alors leader démocrate à la Chambre des représentants, alors qu’elle arrive à sa résidence à la tête d’une délégation bipartite du Congrès américain en visite dans la communauté tibétaine de Dharamsala, Inde, le 9 mai 2017. Photo Tenzin Choejordu leader tibétain Dalai Lama et de la cause tibétaine, a dirigé une délégation en Chine en 2009.

A propos de  Nancy Pelosi  :

Militante qui défend depuis longtemps la cause du Tibet, a été élue Présidente de la Chambre des Représentants pour la troisième fois, le 3 janvier 2019. Pelosi, deux fois Présidente de la Chambre, a déjà occupé ce poste de 2007 à 2011. Elle en est actuellement à son 17e mandat en tant que membre de la Chambre des Représentants. Elle a été élue pour la première fois lors d’une élection spéciale de 1987. Pelosi est également deux fois chef de minorité à la Chambre, de 2003 à 2007 et de 2011 à 2019. Au cours des soulèvements de 2008 au Tibet, Pelosi s’est rendu dans la capitale virtuelle de l’administration tibétaine à Dharamsala, pour un événement officiel auquel participait le dirigeant tibétain, Sa Sainteté le Dalaï Lama.

« Si les peuples épris de liberté du monde entier ne dénoncent pas l’oppression chinoise en Chine et au Tibet, nous avons perdu toute autorité morale pour parler au nom des droits humains dans le monde entier »,  déclarait Mme Pelosi à la réunion du 21 mars 2008.

Dans un éditorial publié dans le Boston Globe du 13 juillet 2018, Pelosi et James McGovern du Massachusetts  déclaraient que, malgré l’absence de réaction de la Chine et son offensive opposée au Dalaï Lama au fil des années :«Il est encore temps. Il n’est pas trop tard pour que la Chine choisisse une voie différente.  » « Quel cadeau merveilleux ce serait si la Chine traitait le peuple tibétain avec la dignité et le respect qu’elle mérite et laissait le Dalaï Lama rentrer chez lui au Tibet, que ce soit pour une visite ou un séjour », rapporte l’article.

Pelosi a également dirigé une délégation du Congrès américain au Tibet en 2015. Des représentants démocrates, Jim McGovern du Massachusetts, Betty McCollum et Tim Walz du Minnesota, Joyce Beatty de l’Ohio,  Alan Lowenthal et Ted Lieu de Californie avaient accompagné Pelosi lors de cette visite.

Pelosi, qui s’est exprimé avec franchise sur la question des droits de l’homme et qui est un fervent partisan du leader tibétain Dalai Lama et de la cause tibétaine, a dirigé une délégation en Chine en 2009.