Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

11/12/17 | 19 h 43 min par Tenzin Dharpo

NEW YORK / TIBET : Important rassemblement de solidarité à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme à New York

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air

Les Tibétains en exil aux Etats-Unis ont organisé, ce dimanche 10 décembre 2017, un rassemblement de solidarité devant le siège des Nations Unies à New York, à l’occasion de la Journée mondiale des Droits de l’homme. Quelques milliers de Tibétains de diverses régions des États-Unis ont participé à la «manifestation de solidarité avec le Tibet pour la paix et la non-violence».

Ce rallye auquel ont participé quelques milliers de Tibétains était organisé par un Comité présidé par Pema Chagzoetansg et Tsewang Rigzin, les deux membres du Parlement tibétain représentant l’Amérique du Nord,dans le cadre « Année de la campagne » lancée par le Kashag le 10 Mars de cette l’année, par  l’Administration  Centrale Tibétaine (CTA)  selon Tibet.net. Le Bureau du Tibet à Washington,  instance gérée par le Gouvernement tibétain en exil, était parmi les principaux organisateurs de ce rassemblement.

De nombreux manifestants défilaient en portant des cercueils drapés dans le drapeau du Tibet afin de  symboliser les 150 Tibétains qui se sont auto immolés pour le Tibet, en scandant des slogans appelant au soutien des Nations Unies ainsi que de la Communauté internationale.

Tibétains présentant les cercueils symbolisant les Tibétains auto-immolés et  hissant le drapeau tibétain lors du rassemblement à New York États-Unis, le 10 décembre 2017. Photo-fb

Durant  son discours, le Président tibétain du Gouvernement tibétain en exil, le Dr Lobsang Sangay,  appelle  l’ONU à considérer les souffrances du peuple tibétain au cours des soixante dix dernières années, au même titre que d’autres atrocités dans le monde qui cherchent à se faire entendre

« L’année prochaine – 2018 – marque la 70 ème année depuis la Déclaration Universelle des Droits de l’homme. Mais où sont nos droits humains? Où est notre liberté fondamentale? C’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui devant le siège des Nations Unies pour  nous adresser aux Nations Unies et à la Communauté internationale de ce qui se passe au Tibet depuis soixante ans « , a-t-il déclaré.

« Pendant les six dernières décennies, le Tibet a souffert sous une occupation brutale. Et c’est inacceptable. Les Tibétains souffrent et ils disent que c’est insupportable. Ils se sont auto-immolés,  pas seulement un ou dix ou vingt, mais cent cinquante Tibétains se sont auto-immolés en réclamant le respect de leurs  libertés fondamentales et le retour de Sa Sainteté le Dalaï Lama au Tibet « , ajoutait Prez Sangay.

Le porte parole  Khenpo Sonam Tenphel du Parlement Tibétain en exil, le nouveau Représentant en  Amérique du Nord Ngodup Tsering, le Professeur Raj Mohan Gandhi, plusieurs chercheurs chinois, des militants et des dissidents, y compris le Professeur Ming Xia, Hu Pingwang, Wang Juntao, Li Weidong, Chen Pokong, le Dr Yang Jingli et Xiang Xiaoji, Chen Guangchen ont pris part à ce rassemblement.
Traduction France Tibet

L’image contient peut-être : 3 personnes, foule, arbre et plein air

 

[Lundi 11 décembre 2017 19:14]

https://www.facebook.com/pasang.g.sherpa.94/videos/vb.1363691178/10215114278554700/?type=2&video_source=user_video_tab

 

toutes les photos : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215114262954310&set=ecnf.1363691178&type=3&theater