Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

03/06/16 | 17 h 39 min par Tenzin Monlam

NGABA ( TIBET ) : Deux moines de Ngaba arrêtés pour des motifs inconnus…

moine

Deux moines de Ngaba arrêtés pour des motifs inconnus

Dharamsala, le 27 mai. Deux moines tibétains originaires du canton contestataire de Ngaba ont été arrêtés par les autorités chinoises pour des motifs inconnus. Depuis longtemps, Ngaba est connu pour être un foyer de contestation antichinoise, rapporte le RFA ?

A ce jour, le lieu et les conditions de détention des deux moines n’ont toujours pas été révélés.

Lobsang Dhargye, appartenant au monastère de Ngaba, ainsi qu’un autre moine du monastère de Tsinang ont été placés en détention séparément. C’est au cours de la nuit du 23 mai que la police locale a arrêté Dhargye.

« On l’avais déjà arrêté une fois et il avait été condamné à une peine de 3 ans d’emprisonnement en 2011. Après avoir accompli sa peine, il est retourné au monastère de Kirti pour y poursuivre ses études » nous révèle une source anonyme.

La raison de cette arrestation demeure obscure, bien que notre témoin pense qu’elle puisse être imputée à son refus de se plier à la règle qui veut qu’un prisonnier libéré rende compte régulièrement à la police locale de ses faits et gestes. « Ce refus est sans doute la raison de cette nouvelle arrestation,» a ajouté notre témoin anonyme.

Entretemps, le 14 mai, la police chinoise arrêtait un moine du monastère de Tsinang à Ngaba. Jamyang Lodoe, le moine en question a été arrêté devant L’Hôpital Populaire du Comté de Barkham.

Selon le cousin de ce moine, Choephel, qui réside à Paris, les Tibétains de cette région imputent l’arrestation du moine à ses écrits et à la publication en ligne d’articles sur des sujets politiquement sensibles, tout autant que pour les avoir diffusés auprès d’autres Tibétains.

Depuis 2009, 146 Tibétains se sont immolés en signe de protestation contre la présence et la répression chinoises au Tibet.

Vendredi 27 mai 2016 – 19 :14

D’après Tenzin Monlam