Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

10/04/18 | 16 h 03 min

Un nouveau rapport aux Nations Unies dévoile la violation systématique des droits de l’homme au Tibet

Le Bureau du Tibet à Genève a soumis un nouveau rapport sur les droits de l’Homme intitulé « Droits de l’Homme au Tibet » au Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH).

Le rapport souligne que les objectifs de développement de la Chine violent systématiquement les droits économiques, sociaux et culturels du peuple tibétain. Il couvre aussi largement la marginalisation économique du peuple tibétain dans les rapports de croissance, le retrait forcé des nomades tibétains de leurs terres ancestrales, la violation de la liberté religieuse sous couvert de développement et l’intensification de la répression contre les défenseurs des droits humains tibétains. Le rapport se terminait par une liste de recommandations à la Chine sur la meilleure manière d’aborder les questions relatives aux droits de l’homme au Tibet.

Le rapport a également identifié des cas qui indiquent l’échec de la Chine dans la mise en œuvre des recommandations acceptées lors du précédent cycle d’examen en 2013. Les cas spécifiques comprennent la démolition massive et la destruction de Larung Gar, l’ingérence de l’État dans les affaires monastiques internes, les protestations par suicide et auto immolation, l’exploitation minière des montagnes sacrées du Tibet, la criminalisation des défenseurs de la langue tibétaine et les circonstances peu claires menant à la mort de Tenzin Delek Rinpoché dans une prison chinoise.

Le rapport conjoint a été soumis dans le cadre de la contribution des sociétés civiles à la trente et unième session de l’Examen Périodique Universel (EPU), qui se tiendra à Genève du 5 au 16 novembre 2018. La Chine et 13 autres Etats membres de l’ONU devraient comparaître pour un examen par leurs pairs des obligations, des engagements et des dossiers relatifs aux droits de la personne pour la troisième fois. Le premier cycle d’examen périodique des droits de l’homme des Nations Unies a eu lieu en 2009 et le deuxième cycle a eu lieu en 2013.

Le rapport soumis par le Bureau du Tibet à Genève a été approuvé par six groupes de défense des droits de l’homme, dont l’Organisation des nations et des peuples non représentés, le Parti Radical Transnational, l’Initiative Tibet Allemagne, la Communauté tibétaine Suisse, l’Association Tibetan Friendship et l’Association des femmes tibétaines.

Traduction France Tibet