Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

27/01/17 | 21 h 04 min par Dominique André

NOUVEL AN CHINOIS : ANNEE DU COQ

nouvel an chinois

A tous nos amis, meilleurs souhaits

FRANCE  TIBET

annee du coq

L’Asie réveillonne vendredi 27 janvier pour le Nouvel An lunaire, la fête la plus importante de l’année. Les Chinois sont en vacances pour une semaine et se sont déplacés par centaines de millions pour rejoindre leurs familles.

Chaque nouvelle année est représentée par un animal dans le calendrier lunaire chinois, qui en compte 12. Le singe de feu annonçait une année 2016 ponctuée d’événements dramatiques, de marchés financiers volatiles et enfin une période au cours de laquelle les femmes pourraient tirer leur épingle du jeu, étant compatibles avec le feu. Que nous promet 2017 ?

L’année de Donald Trump

L’année du coq serait-elle aussi mouvementée que le volatile, réputé pour son caractère combatif ? Les astrologues chinois ne sont pas tous d’accord. Il y a tout d’abord ceux qui prévoient une année agitée, à la suite del’investiture de Donald Trump.

 Le décryptage éco. Trump contre la Chine : la confrontation, jusqu’où ?

Une investiture qui a d’ailleurs eu lieu une semaine avant le Nouvel An lunaire et le passage à l’année du coq. Bien sûr, les figures de poulets et de coq se multiplient dans le pays. Mais l’usine du Zhejiang a profité de l’occasion pour relier les deux évènements et a fabriqué des sculptures gonflables représentant un poulet au visage modelé du président des États-Unis. Un produit qui remportent d’ailleurs un franc succès. Cette effigie à gonfler, haute de cinq mètres, imite avec ses petits bras les mimiques de Donald Trump.

It’s gonna be huge – China factory hatches giant Trump chicken / of the rooster

Cependant, certains astrologues sont plus sérieux et affirment que 2017 va manquer de « chi », c’est-à-dire d’énergie. Un diplomate chinois préconise de donner autoritairement des directives aux astrologues pour qu’ils disent tous la même chose.

Des millions de Chinois sur les routes

Les seules certitudes, c’est que les familles chinoises vont manger des raviolis et iront prier. Le temple des nuages blancs, à Pékin, où vit le moine Jang, est l’un des plus fréquentés.

Le rituel est toujours le même, décrit-il : « Sous ce pont en pierre,  il y a une cloche qui est suspendue. Les gens prennent des pièces et visent la cloche pour la faire sonner. » C’est une façon, explique le moine, de prier pour avoir du bonheur dans l’année. « Quand vous entendez le son de la cloche, cela annonce une année  pleine de chance. Les gens font la queue dès la porte d’entrée du temple ! »

 Nouvel An chinois 2017 : où le fêter à Paris ?

Le Nouvel An lunaire représente pour beaucoup de Chinois le seul moment de l’année où ils pourront retrouver leurs familles. Trois milliards de trajets en train sont prévus sur un mois, pour la plus grande migration humaine du monde.