Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

28/08/15 | 18 h 15 min par France Tibet

Nouvelle immolation d’une Tibétaine

lampes au beure devant la photo de feue Tashi Kyi

Lampes à beurre devant la photo de feu Tashi Kyi

Ce vendredi 28 août 2015, Tibet Times nous informe du décès d’une femme tibétaine des suites de son auto-immolation par le feu en protestation contre la politique chinoise. Ce drame a eu lieu dans la ville de Sankhonk (canton de Sangchu, préfecture tibétaine autonome de Kanlho, Amdo )

Elle s’appelait Tashi Kyi, était mère de 5 enfants, avait 55 ans et habitait le village nomade de Ngura, à proximité de la commune de Sankhok. Son suicide a eu lieu tard dans la nuit de jeudi, des Tibétains sont intervenus pour éteindre les flammes. Elle est morte le vendredi aux environs de 3 heures du matin (heure locale)

Malgré les demandes de plusieurs Tibétains de laisser la famille pratiquer les rites funéraires, la police chinoise est entrée dans la maison de famille et a emporté le corps, de force, cette même matinée.

Au Tibet, Mme Kyi est la septième à s’être immolée par le feu cette année et la 143ème depuis 2009.

D’après le TibetPost, FreeTibet et les services tibétains de Voice of America, un premier incident a eu lieu à Ngura dans la journée du 27 août : plus de 150 fonctionnaires et paramilitaires sont entrés dans le village de Ngura pour détruire au bulldozer des maisons dont les propriétaires ne pouvaient pas présenter de permis de construire valides. Certains d’entre eux ont été ficelés aux engins. S’en suivirent des heurts entre les autorités chinoises et les Tibétains, certains d’entre eux ont été arrêtés. Nous n’avons pas plus de détails pour le moment.

Des Tibétains pensent que le fait d’avoir assister à la destruction de son village a incité Tashi Kyi à commettre l’irréparable.

Des Tibétains ont allumé des lampes à beurre pour montrer leur solidarité.

Traduction France Tibet