Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

28/09/17 | 9 h 05 min

Les ONG Tibétaines en campagne de sensibilisation pour le renforcement de la démocratie tibétaine

Le Centre Tibétain pour les Droits de l’homme et la Démocratie (TCHRD) en collaboration avec l’Association des Femmes Tibétaines ( TWA )ont lancé une campagne de sensibilisation pour améliorer et renforcer la démocratie tibétaine.

À travers une série d’actions axées sur la sensibilisation et la discussion publique libre et ouverte, la Campagne vise la communauté tibétaine exilée, y compris les citoyens, la société civile, ainsi que les parlementaires tibétains, afin d’accélérer le processus des réformes électorales en vu de nouvelles réformes démocratiques.

« Dans toute société démocratique les citoyens et la société civile peuvent servir de canal efficace entre le grand public et les décideurs politiques et, en ce qui concerne cette campagne, nous transmettrons les idées des Tibétains à leurs représentants parlementaires sur la question électorale et les réformes démocratiques «  a indiqué la directrice de TCHRD, Tsering Tsomo.

 » Grâce à leur statut indépendant et à leur présence, les ONG et d’autres organisations de la société civile peuvent mobiliser l’opinion publique et agir comme groupes de pression pour l’adoption des réformes électorales « .

Madame Dolma Yangchen, Présidente de l’Association des Femmes Tibétaines,
a déclaré que la tenue d’élections libres et équitables exigaient des règles claires et transparentes, en plus d’une Commission électorale indépendante, d’une administration neutre et d’électeurs informés. « Ce que nous avons appris de nos années d’expérience dans la mise en place de campagnes de sensibilisation à la démocratie dans les communautés tibétaines exilées, c’est que l’éducation des électeurs et la diffusion d’informations crédibles liées aux origines des candidats aident réellement les électeurs à faire des choix éclairés».

En juillet dernier, TCHRD et TWA ont organisées deux semaines de campagne appelé « Mangsto : Tibetan Democracy Awareness Tour » pour encourager et promouvoir de manière libre et ouverte des discussions sur certaines des principales questions liées à la réforme et au renforcement de la démocratie tibétaine.

Trois membres de TCHRD, Mme Tenzin Dawa, M. Tenzin Nyima et M. Trisong Dorjee, assistés du caméraman M. Phuljung et des membres de TWA, ont facilité les discussions dans diverses communautés tibétaines situées à Dehra Dun, Delhi, Bangalore, Bylakuppe, Mundgod et Orissa. Une enquête a également été menée sur ces questions parmi les intervenants qui appartenaient à différents groupes d’âge, de genres et de professions.
Parmi les réponses reçues, un peu plus de 74% ont convenu que la pratique actuelle consistant à tenir deux tours pour l’élection du Premier Ministre et le Parlement devrait être poursuivie, bien que plus de 74% aient déclaré que le temps nécessaire pour déclarer les résultats primaires devrait être raccourci.
Environ 54% n’ont pas trouvé problématique que la date pour l’élection du Sikyong et les élections législatives soient au même moment.
Le privilège pour la population monastique d’avoir un vote comptant comme deux voix est considéré comme antidémocratique par 70% des personnes interrogées.
Néanmoins dans le même temps, plus de 57% ne voit pas de problème à ce que les moines et nonnes puissent prendre part au débat démocratique.

TCHRD publiera les résultats complets de cette enquête réalisée dans un Rapport spécial sur la Démocratie tibétaine, fin 2017. Pendant ce temps, les opinions et suggestions recueillies lors de la discussion publique seront soumises au Parlement Tibétain en Exil ( TPE )avant la session parlementaire de septembre 2017. La session parlementaire de mars 2017 n’a pas pu parvenir à un accord sur la proposition de réforme électorale. On espère qu’un accord sera atteint au cours de la prochaine session. Les vidéos de discussions publiques tenues lors de la tournée de sensibilisation seront disponibles en ligne à partir du 2 septembre, soit le 57 ème  anniversaire de la Journée de la Démocratie Tibétaine.

TCHRD travaille à protéger les Droits de l’homme du peuple tibétain au Tibet et à promouvoir les principes démocratiques dans la Communauté tibétaine exilée. En plus d’entreprendre des enquêtes régulières et systématiques sur la situation des Droits de l’homme au Tibet, le centre organise des campagnes de sensibilisation visant à bâtir une démocratie forte et durable qui promeut le respect des droits de l’homme et l’État de droit, des élections libres et équitables, une gouvernance démocratique et un consultation publique.

TWA vise à promouvoir l’autonomisation sociale, politique, économique et éducative des femmes tibétaines en exil, en assurant leur accessibilité à une éducation et à des ressources adéquates. Depuis 2005, TWA a organisé un certain nombre d’ateliers de sensibilisation sur l’éducation électorale et l’importance d’élections libres et équitables pour une démocratie. TWA compte 58 groupes dans le monde, y compris en Inde, au Népal, en Europe, au Japon, en Australie, en Suisse, aux États-Unis et au Canada.

Traduction France Tibet