Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

22/03/18 | 13 h 48 min par Associated Press

GENEVE / ONU : Yang Jianli, célèbre dissident chinois en exil aux Etats-Unis, interrompu par des officiels chinois qui tentent de l’empêcher de s’exprimer

Un dissident chinois s’exprime et des officiels chinois l’ interrompent lors de la réunion des droits de l’homme de l’ONU

 

Un diplomate chinois a interrompu à plusieurs reprises un discours prononcé par un éminent dissident chinois pour l’empêcher de s’adresser au Conseil des droits de l’homme des Nations unies, dans une tentative ratée qui dénonçait la sensibilité de la Chine sur les droits de l’homme

Yang Jianli, un dissident en exil aux Etats-Unis, a été perturbé quelques secondes après ses remarques alors qu‘il remettait en question le droit du parti communiste chinois de représenter la Chine auprès de l’ONU. Yang avait été invité à s’exprimer  devant le Conseil des droits de l’homme  par l’ ONG  Human Rights Watch, groupe de défense des Droits de l’ homme accrédité auprès des Nations Unies .

Chen Cheng, de la mission diplomatique chinoise, est intervenu et a insisté sur le fait que l’intervention de Yang « affectait sérieusement la réputation du conseil, et qu’elle devrait être fermement opposée ».

Yang a poursuivi en citant des événements de décennies d’histoire chinoise récente, y compris le Grand Bond en Avant, la Révolution Culturelle et la répression du Falun Gong et des mouvements démocratiques.

« Des millions de personnes sont mortes », a-t-il déclaré.

Chen a de nouveau interrompu, faisant appel au Conseil pour  » contrer son discours ».

Invité à  poursuivre son exposé , Yang a averti que la Chine «retournerait sur la voie de la dictature personnelle» pour contrôler le discours et réprimer les activistes, les églises du Xinjiang et du Tibet. Il n’a pu terminer dans le temps imparti.

Chen a insisté sur le fait que Yang parlait hors  sujet dans le cadre de cette  session. Les deux protagonistes se sont exprimé en chinois, et leurs commentaires ont été traduits.

Yang est connu pour avoir participé aux manifestations en faveur de la démocratie sur la place Tiananmen en 1989 et  avait  purgé cinq ans de prison en Chine.

Le conflit de mardi s’est produit au cours du débat sur la déclaration et le programme d’action de Vienne *, qui stipule que les organisations non gouvernementales « devraient être libres de mener leurs activités de défense des droits de l’homme, sans ingérence ».

https://youtu.be/ynvPQdDEYbk :

 

Associated Press à Genève – mar. 20 mars 2018 17 h 10

L’Office des Nations Unies à Vienne (ONUV) est le troisième Siège de l’Organisation à avoir été créé, le 1 er janvier 1980, après le Siège de l’ONU à New York et l’Office des Nations Unies à Genève, et avant l’Office des Nations Unies à Nairobi. Il s’acquitte de fonctions de représentation et de liaison à l’égard des missions …

Traduction France Tibet