Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

10/02/16 | 23 h 19 min par Monsieur le Député-maire, Lionnel LUCA,

PARRAINAGE du Dzong de Lhundsé par Villeneuve Loubet : annonce officielle, en direct du Conseil Municipal, par Monsieur Lionnel Luca, député-maire.

drapeau_flottant

Dernière minute : Après l’ exposé de Monsieur Lionnel Luca sur la situation actuelle que connaît le Tibet, le Conseil Municipal de Villeneuve Loubet vient de voter à l’unanimité

le Parrainage du Dzong de Lhundse*  par la Commune de Villeneuve Loubet

 France Tibet et tous nos amis du Tibet adressent leurs chaleureux remerciements à  Monsieur Lionnel Luca et à tous les membres du Conseil municipal de Villeneuve Loube. 

 Tashi Delek 

 jeudi 11.02. 2016

 Au début de Conseil municipal retransmis en direct sur Internet à 17h sur

www.villeneuveloubet.fr

Monsieur le Député-maire, Lionnel LUCA, va évoquer

le parrainage de Villeneuve-Loubet avec le Dzong de Lhundsé**

et son contexte

Vous pourrez également le visionner en différé.

* Architecture

Les dzong constituent un exemple d’architecture défensive militaire. De nombreux dzong présentant des enceintes et des tours de guet, ont été construits au cours de l’histoire millénaire du Tibet. La fonction défensive de ces citadelles est aussi illustrée par leur implantation à flanc de colline ou au sommet d’une montagne, comme les fortifications de Tsaparang, de Tingri et de Gyantsé. Ces caractéristiques défensives existent aussi dans l’architecture de nombreux palais et constructions religieuses

                                                                                                                                                                                     ** Le dzong de Lhuntsé

Le dzong de Lhuntsé est une forteresse située dans le sud du Tibet dans le conté de Lhuntsé dans la région du Loka. Les rois de la dynastie Phagmodrupa ont régné au XIIIème siècle dans une région du Loka et ils construisirent une chaîne de forts le long du Brahmapoutre sur des cimes inexpugnables.

En 1959,  le Dalaï Lama fut contraint de fuir Lhassa. Sur la route qui allait finalement le mener en exil en Inde, le Dalaï Lama atteignit Lhuntsé le 26 mars 1959.

La première intention du Dalaï Lama était de faire une halte au dzong de Lhuntsé, et d’y dénoncer l’accord en 17 points, réaffirmé son gouvernement comme le seul légitime du Tibet et de tenter d’initier des négociations avec les autorités chinoises. Mais les nouvelles des bombardements du Norbulingka et des mitraillages de la foule sans défense des Tibétains devant le palais du Norbulingka l’amenèrent à considérer la négociation comme utopiste, et la fuite en Inde comme la seule issue. Le 26 mars, la décision fut prise donc d’un départ pour l’Inde.

Au dzong de Lhuntsé, les officiels tibétains s’arrêtèrent 2 jours, le Dalaï Lama y dénonça l’accord en 17 points et annonça la formation de son propre gouvernement comme seule autorité légalement constituée du Tibet. Plus de 1 000 personnes participèrent à la cérémonie.

Source : wikipedia