Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

07/03/21 | 21 h 12 min par Association Paloise Pour l'Art et la Culture du Tibet

PAU / MOURENX / TIBET : 10 et 11 mars Un drapeau pour le Tibet

Lettre février- mars
En ces temps un peu difficiles, quelques nouvelles qui nous l’espérons vous apporteront un peu de joie, de lumière et
d’amitié.
1-Drapeau tibétain sur les mairies 10 mars à Pau et dans la région : Comme chaque année nous avons demandé aux
mairies de hisser le drapeau tibétain de manière permanente ou au moins du 10 au 13 mars 2021 et ce, pour rappeler
d’une manière pacifique que le Tibet est occupé depuis 70 ans par les armées chinoises. Cette date du 10 mars est choisie
car ce sera le 62ème anniversaire de l’insurrection de la population tibétaine à Lhassa du 10 au 12 mars 1959.
a-Si vous avez contacté votre mairie MERCI de nous envoyer la photo du drapeau tibétain flottant sur votre mairie.
b-A Pau nous nous réunirons le mercredi 10 mars à midi place royale puis nous dirigerons vers le Boulevard des
Pyréneés. Portez le drapeau tibétain si vous en avez un et habillez-vous en tibétain si vous le pouvez. La mairie de Pau
hissera le drapeau tibétain sur le Boulevard des Pyrénées face aux monuments aux morts.
c- A Mourenx le drapeau tibétain sera hissé le jeudi 11 mars à 11h par M le Maire de Mourenx. Il n’y aura pas comme les
autres années la projection d’un film et la réception.
Ces 2 rassemblements se feront dans le respect des gestes barrières. Le port du masque sera obligatoire. Venez nombreux !
2-La situation au Tibet empire chaque jour et la destruction de cette culture pacifique est un drame dont les médias
parlent de moins en moins.
a-Depuis début 2020, un demi-million de Tibétains soit environ 15% de la population sont « redressés » dans des camps
militarisés de « formation à l’emploi ». La Chine y reproduit son modèle de contrôle des minorités, imaginé pour les
Ouïghours. Les rapports officiels expliquent que l’État doit cesser d’élever des paresseux. D’où la nécessité de les faire
passer par des centres de formation professionnelle de style militaire, qui reposent sur une discipline stricte avec
exercices physiques et port de l’uniforme. Elle vise à réformer la pensée arriérée par l’acquisition de compétences dans le
textile, la construction, etc., mais aussi de la discipline du travail et de la langue chinoise. C’est l’attaque la plus forte, la
plus claire et la plus ciblée contre les moyens de subsistance traditionnels des Tibétains depuis la Révolution culturelle.
b- Avec la sédentarisation forcée des nomades tibétains à l’horizon 2020-2025, la Chine espère gagner l’ultime bataille du
haut plateau, dans un souci permanent de noyer l’identité autochtone dans le creuset de la majorité han.
La vie d’« après la sédentarisation forcée » : le pauvre horizon des « maisons-WC », comme ils qualifient les lotissements
concentrationnaires de céramique et de béton qui sont désormais les leurs. L’aliénation et la désespérance qui les
guettent, avant les pièges de l’alcool, de la corruption et du chômage, voire de la petite délinquance…
c- Les nouvelles lois demandent au clergé d’aimer la Chine communiste et de soutenir le système socialiste.
Le gouvernement chinois a aussi publié qu’il était le seul à avoir autorité pour reconnaître la réincarnation d’un grand
lama, fusse le Dalaï Lama lui-même.
d- Les autorités chinoises ont contrôlé et restreint toutes les activités et réunions durant la période du Losar sous le
fallacieux prétexte de les protéger de la Covid. Les principaux sites religieux de Lhassa, y compris le palais du Potala et les
monastères de Drepung et Sera, ont été fermés.
e- La Chine a annoncé une campagne « Frapper fort » contre les internautes au Tibet. Dans un avis daté du 24 novembre
2020, qui a été rendu public le 24 décembre dernier la Chine énumère une série d’activités en ligne illégales telles que
l’utilisation de réseaux privés virtuels (VPN) et la participation à des groupes de discussion, l’avis indiquait que les autorités
« frapperaient fort » les délinquants « conformément à la loi ». Au Qinghai les autorités locales chinoises ont annoncé une
peine d’emprisonnement de huit ans pour les contrevenants.
f- De nouvelles preuves de l’effacement de la culture tibétaine ont fait surface au Tibet central. Les images satellite de
Nagchu au Tibet central ont révélé que le drapeau chinois a remplacé le mantra tibétain Om Mani Padme Hum gravé dans
les rochers. La première image du mantra a été vue en mars 2020 et le drapeau chinois semble l’avoir effacée vers août
2020. A la place il est écrit en chinois : « longue vie à la mère patrie »
g- Agé de 19 ans Tenzin Nyima, moine de Dza Wongpo est mort le 19 janvier après avoir été battu et torturé par les
autorités chinoises pour sa participation à la manifestation de novembre 2019.
Six autres tibétains ont été condamnés à 5 ans de prison.
h- Condamné à 21 ans de prison, Kunchok Jinpa, guide tibétain est mort après 7 ans d’emprisonnement, le 6 février 2021,
d’une hémorragie cérébrale due aux tortures subies en prison. Il est mort seul à l’hôpital. Sa famille n’a pas été prévenue.
i-Un étudiant Dradul a eu les jambes brisées en prison car il a participé à un groupe « illégal » sur Wechat.
j-Deux étudiants Janpa Tsering et Dhukar Tsering sont jugés pour avoir brandi un drapeau illégal lors d’un match de foot


3- Mainpat :
Nous sommes en contact régulier avec le bureau de Mainpat et la nouvelle représentante de gouvernement thébain en
exil Mrs Tenzin Dhadon
a- Ecoles :
 L’école STS a été repeinte et les environs ont été nettoyés. Les professeurs et le principal ont participé aux travaux.
Une association américaine a financé la rénovation de la salle de bibliothèque
 Les écoles STS primaire et maternelle sont à nouveau ouvertes
 Nous n’avons toujours aucune photo nous montrant que la salle d’études a bien été aménagée à l’internat
 Les élèves admis en 6ème à TCV en 2020 ont été admis, après examen en ligne, en classe de 5ème.
 Nous n’avons toujours pas les numéros d’inscription à TCV des élèves admis à TCV en 2020 et en 2021.
 Les élèves de 2nde et terminale ont repris les cours.
 L’école Sambodha de Paonta est aussi ouverte. Les élèves de 2nde et terminale ont déjà repris les cours.
 Nous avons payé à TCV office les frais de scolarité du 1er trimestre de tous les élèves parrainés par APACT et dont
nous connaissons le « roll number ».
b- Projets :
 Une aide nous avait été demandée pour les rénovations de la maison commune du camp3 et la maison de TWA.
Nous avions donné 2000€ pour la maison du camp3 et 1000€ pour celle de TWA. Les travaux sont finis et les maisons ont
été inaugurées lors du Losar.
 Nous avons envoyé 3000€ (2000€APACT+1500€ AMT) pour la rénovation du château d’eau du camp7. Nous
attendons les photos de la réalisation des travaux
 Mme Tenzin Dhadon nous a demandé d’aider à la rénovation urgente du château d’eau du camp2. Coût : 309915Irs=
3689€. Nous pouvons donner 2100€. Il manquait 1590€. AMT les a donnés.
 Le camp2 nous demande aussi de les aider à construire la cuisine communautaire du camp2. Coût : 474500rs=5648€.
Nous leur avons demandé de revoir leur devis à la baisse. S’ils remplacent les tuiles et les tôles du toit par
uniquement des tôles ils pensent pourvoir diminuer le devis. Nous leur avons signalé que nous ne pouvions pas
donner la somme totale et qu’ils devaient chercher d’autres aides. Nous devons faire appel à des donateurs pour
essayer de réunir la somme de 2500 à 3000€
 Nous ne donnerons suite à aucune demande d’aide individuelle tant que nous n’aurons pas les preuves que les
familles à qui nous avions fourni un soutien financier en 2019 ou 2020 ont effectué les travaux.
c- Agriculture :
Certains agriculteurs des camps 5 et 7 se lancent dans le développement de la culture fruitière : poires, pommes,
litchis, mangues, citrons, oranges navel.
D’autres vont essayer à plus grande échelle la culture du café arabica qui pousse bien et donne des fruits de qualité à
Mainpat. Le 1er plant qui est dans le camp5 a plus de 50 ans et il produit des graines de bonne qualité.
d- 3 restaurants ont ouvert et peuvent accueillir des touristes indiens. Ceux des camps 5 et 7 sont nouveaux, celui du
camp1 près du marché indien a changé de gérant. Ils ont été très sollicités lors du Carnaval qui cette année encore a
accueilli une foule de touristes indiens durant cette fête. A cette occasion un ministre du Chhattisgarh et le « roi »
d’Ambikapur ont visité les camps et ont été accueillis par la représentante qui en a profité pour demander l’aide de
l’état de Chhattisgarh pour de nombreux projets d’infrastructure
e- Lhakpa du camp7 commence l’exploitation de ses ruches et récolte du miel
f- Un hôtel indien est en construction en bas du camp3. Il comporte des bungalows et sera doté d’une piscine. Les
tibétains pensent que cela va aider au développement de Mainpat.
g- Si vous pouvez regarder « you tube » sur votre télé, tapez « Mainpat » et vous retrouverez de nombreuses vidéos
réalisées soit par des indiens soit par des bloggeurs tibétains de Mainpat. Certaines sont de mauvaise qualité, d’autres
sont très intéressantes
h- Les 1ères vaccinations anti Covid ont eu lieu à l’OPH de Mainpat
4- APACT :
a- Nous ne pouvons envisager une fête en avril. L’incertitude demeure.
b- Nous ne pouvons pas à ce jour envisager une AG en présentiel
c- Pensez à payer votre cotisation annuelle 25€/an minimum


A bientôt. Rendez–vous les 10 et 11 mars puis en ligne pour plus de nouvelles