Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

07/06/18 | 13 h 56 min

Plus de 5000 chercheurs chinois pour justifier la place du Tibet au sein de la Chine

La Chine a déclaré le 19 mai avoir une armée de plus de 5 000 chercheurs d’études tibétaines à travers le pays. Le travail principal d’un chercheur en tibétologie chinoise est de prouver que le Tibet a fait partie de la Chine depuis les temps anciens, que le peuple tibétain n’a jamais eu autant de succès dans toute son histoire que depuis la période de domination chinoise qui a débuté en 1959.

La remarque sur le nombre de chercheurs en études tibétaines a été faite par An Qiyi, chef du Parti du Centre de recherche en tibétologie de Chine, a rapporté l’agence de presse officielle chinoise Xinhua le 19 mai.

Il aurait fait cette remarque lors d’une conférence de travail sur la tibétologie qui s’est ouverte à Pékin le 19 mai. Il a appelé les chercheurs à renforcer la domination chinoise au Tibet, que les groupes internationaux des droits de l’homme et d’exil décrivent comme répressive et coloniale et comme une menace mortelle pour l’identité historique de la région.

Xinhua a appelé les chercheurs tibétologues du pays à se concentrer sur le maintien d’une stabilité sociale à long terme et à tous les égards au Tibet et dans les régions ethniques tibétaines, sur le développement déséquilibré et insuffisant des régions ethniques tibétaines, sur la protection et le développement de la culture ethnique et la mise en œuvre de l’amélioration des politiques des autorités centrales en faveur du Tibet et des régions ethniques tibétaines.

Le rapport a expliqué que les autres zones ethniques tibétaines étaient des zones où les Tibétains vivaient dans les provinces du Sichuan, du Yunnan, du Gansu et du Qinghai.

Traduction France Tibet