Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

19/12/17 | 22 h 37 min

Pour Lobsang Sangay, Premier Ministre du Gouvernement tibétain en exil, l’Inde devrait traîter le Tibet comme un « problème central »

 

L’Inde devrait traiter le Tibet comme une « question centrale », a déclaré le chef du Gouvernement tibétain en exil, Lobsang Sangay, s’inquiétant de l’influence croissante de Pékin sur son voisin indien.
Le chef de l’Administration Centrale Tibétaine (CTA) a déclaré que le Tibet était un « test décisif » et qu’il détenait la « clé » de la crise avec Pékin à bien des égards. De plus, c’est un catalyseur potentiel pour apporter des changements en Chine.

Sangay a déclaré que les Tibétains devraient avoir leur mot à dire sur l’utilisation de l’eau des rivières situées sur le plateau tibétain, évoquant des échantillons d’eau hautement polluée provenant du Siang, un affluent du Brahmapoutre, qui se jette en Inde.

« Restaurer la tutelle du plateau tibétain au peuple tibétain est nécessaire », a t-il déclaré lors de la Conférence commémorative à l’ Institut M L Sondhi.
« L’Inde devrait également déclarer que le Tibet est l’une des questions centrales, comme la Chine. Cela devrait faire partie du programme de dialogue officiel », a-t-il déclaré.

Pema Khandu, le ministre en chef de l’Arunachal Pradesh, région indienne, a récemment attiré l’attention du Centre sur la contamination des rivières qui, selon lui, pourrait avoir été causée par des activités chinoises.

L’Administration centrale tibétaine (CTA) espère «réhabiliter les réfugiés tibétains et rétablir la liberté et le bonheur au Tibet».

Ram Madhav, secrétaire général du BJP, Parti politique indien, a également pris la parole lors de l’événement en déclarant que l’Inde manquait d’une culture stratégique.
« La politique étrangère indienne est largement conduite par des idées romantiques. Cela devrait finir. Nous devrions avoir une politique pragmatique « , a déclaré M. Madhav, soulignant que la Chine pratiquait « l’art de la tromperie ».

Le Professeur Sondhi était [ tout à la fois]  universitaire indien, diplomate, parlementaire et un partisan de longue date pour une issue à la question du Tibet.

Traduction France Tibet