Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

13/11/16 | 8 h 58 min

PEKIN / BRATISLAVA : Un « faux bond chinois » en réprimande envers la Slovaquie…! suite à la rencontre entre le Président slovaque Andrej Kiska et le Dalai Lama.

Rencontre de Sa Sainteté le Dalaï Lama avec le président de la Slovaquie Andrej Kiska à Bratislava, Slovaquie le 16 Octobre, 2016. (Photo / Jeremy Russell / OHHDL)

Suite à l’entrevue entre le Président slovaque Andrej Kiska et le Dalai Lama le 16 octobre dernier, les accords bilatéraux entre la Chine et la Slovaquie semblent compromis .

Un entretien du Premier ministre chinois Li Keqiang et du Premier ministre slovaque Robert Fico, aux rênes de l’union européenne jusqu’à la fin de l’année, était prévu en parallèle de la 5ème rencontre des pays de l’Europe centrale et de l’est avec la Chine (CECC).

Cependant, d’après l’agence de presse SITA, Li Keqiang a fait faux bond à son homologue slovaque. Li a toutefois maintenu ses rendez vous avec ses autres contreparties le 5 novembre pour des discussions centrées sur le commerce.

Malgré l’annulation de la rencontre les deux parties ont tout de même échangé leurs points de vue.

Le Gouvernement chinois s’était opposé à la rencontre entre le Président Kiska et le Dalai Lama considérant celle ci comme une remise en cause de la politique d’un Etat chinois uni.

Le Premier ministre slovaque a répondu qu’il était dommage que cette rencontre ait été interprétée de la sorte. En effet le Président Kiska , homme d’affaire millionnaire et philantrope devenu homme politique, considère cette rencontre comme étant d’ordre privé.

Le désir d’entretenir de fortes relations d’affaires avec la Chine demeure. Le Ministère de l’Economie slovaque déclare un chiffre d’affaires avec la Chine de plus de 6 milliards (6,7 milliards) l’année dernière. La Chine connait un grand excédant commercial grâce à ses politiques hautement protectionnistes et n’a pas révélé sa position vis à vis de la Slovaquie.

Traduit par Maxime Belhache pour France Tibet