Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

16/07/17 | 0 h 13 min par Tenzin Monlam

SARNATH ( INDE ) : Tenzin Choeying,Tibétain, jeune étudiant de l’ Université Centrale d’ ETUDES TIBETAINES, s’auto-immole. 151 ème immolation à ce jour, depuis deux ans

Alors que le Premier Ministre Tibétain Sangay s’ adressait aux étudiants de l’ Université  Centrale d’ ETUDES TIBETAINES, Tenzin Choeying, âgé de 19 ans,  de Kollegal, s’est auto immolé à l’ extérieur de la cité des étudiants. Il entendait protester contre l’  occupation illégale du Tibet  et les politiques d’ occupation. Tenzin Choeying est  membre du Tibetan Youth Congress de  Varanasi et faisait partie de l’ équipe des bénévoles du Tibetan Youth Congress durant  le  Kalachakra 2017 à Bodh Gaya.

Les membres du TYC Centre ont entrepris de se rendre à Varanas iafin de le rencontrer à l’ hôpital où il est en soins pour des brûlures à 66%.

« S’il vous plait, garder le dans vos pensées et vos prières ». Bhod Gyalo!

Dans une lettre adressée à un certain  Nubz, également  postée sur Facebook en même temps que des photos le concernant, on peut lire  : « Mon corps est pour le  Tibet et les jeunes Tibétains afin de leur ouvrir les yeux  pour qu’ils apprennent la langue Tibétaine »

Selon Chime Namgyal, Président du Tibetan Youth Congress (RTYC)  Régional de Varanasi, Tenzin Choeying, 19 ans  s’est auto-immolé ce jour vers  9 h du matin alors que le Sikyong, Dr. Lobsang Sangay ( Premier Ministre de l’ Administration Central Tibétaine  donnait une  Conférence aux étudiants du campus.

“Il as’est vidé sur le corps deux bouteilles de  kérosène  Alors qu’ il était en feu, il s’est mis à courir environ 40 à 50 pas tout en criant des slogans  « Free Tibet « .  Ce geste d’auto immolations est une réaction de résistance à l’ oppression  chinoise au Tibet et  au manque de liberté pour étudier notre langue maternelle,”  explique Chime Namgyal,qui venait de rencnotrer Choeying à Aditya Hospital, près de Banaras, l’ Université Hindoue

Les médecins s’ accordent à dire qu’il souffre de brûlures sur environ 66 pour cent du corps, la plupart d’ entre elles sur la  région inférieure du corps. Cependant, il souffre de moins de brûlures sur la tête et le visage.

Comme cet incident est survenu durant la visite du Sikyong, il y eut quelques rumeurs ici et là  pour expliquer que ce geste était dirigé contre le Sikyong, mais  Choeying m’a confirmé qu’il n’en était rien.

Chime Namgyal Phayul durant sa rencontre avec Choeying, a bien confirmé qu’ il ne s’agissait pas d’un acte à l’encontre du Ministre Sangay.

Choeying est également membre de l’ Association de la Jeunesse Tibétaine Bouddhiste et cousin  de l’activiste bien connu  Tenzin Tsundue.

“Depuis que je suis engagé, je suis fier du sacrifice de tant  jeunes Tibétains se  sacrifient en soutien à la cause tibétaine  Mais, en même temps, je suis de sa famille et à ce titre inquiet pour son bien être « 

Son père est Ngawang Khedup et sa mère  Tashi Yangzom ;  Choeying est le plus jeune d’une fratrie de quatre.