Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

07/11/16 | 23 h 43 min par Rédaction France Tibet et Presse

SCIEZ / HAUTE SAVOIE : En dépit des menaces chinoises…et des « conseils éclairés » de quelques Parlementaires français, le drapeau du Tibet flotte sur le chaudron savoyard !

Sciez mairie

« Le maire de Sciez provoque la colère des autorités chinoises« 

La présidente de France-Tibet a salué la réaction du maire comme étant « significative et exemplaire ».


Sciez BT

Monsieur Dawa représentant du Bureau du Tibet de Genève entouré de Madame Tenzin Wangmo de Lausanne et de Monsieur le maire de Sciez, Jean-Luc Bidal

Apprenant que le premier magistrat de Sciez allait mettre le drapeau tibétain devant la mairie lors du 20e anniversaire de l’association Objectif Tibet, une délégation chinoise, consul et vice-consul en poste à Lyon a prétexté un rendez-vous dans le cadre du tourisme pour intimer au maire, Jean-Luc Bidal de ne pas hisser le drapeau tibétain, lui rappelant fermement que le Tibet n’était qu’une province chinoise, et que l’initiative pourrait être lourde de conséquences…

Une rumeur concernant une éventuelle venue du Dalaï-lama pour le vingtième anniversaire de l’association n’aurait fait qu’aggraver le courroux des autorités chinoises.

La réaction du maire ne s’est pas fait attendre, accélérant même les travaux pour la mise en place des mâts de drapeaux. La cérémonie de pavoisement programmée pour samedi, 17 h, devant la mairie n’ayant pu avoir lieu en raison des fortes intempéries, c’est au CAS que furent hissées les couleurs tibétaines devant la présidente de France-Tibet Marcelle Roux, de Ngodup Dorjee, directeur du bureau du Tibet de Genève et du président de l’association Jean-Claude Perréard. L’hymne national tibétain fut alors chanté par tous les participants.

Sciez A

« Je ne suis pas homme à courber l’échine, a déclaré Jean-Luc Bidal. C’est hors de question ! Je suis attaché aux libertés, aucune n’est respectée là-bas et qu’en plus on vient me menacer ? Pour moi, ça veut dire que j’ai doublement raison de soutenir le peuple tibétain. Je pense que d’ici une année ou un peu plus, on tentera de faire venir à Sciez le Dalaï-Lama avec le soutien du Bureau du Tibet de Genève et d’associations concernées. J’ai de l’estime pour les Chinois, mais là, je pense que les officiels ont tort. » Notons que l’édile a été contacté par plusieurs députés qui ont tenté de le faire changer d’avis, arguant le fait de bonnes relations avec la Chine, notamment commerciales…

« C’est énorme, réconfortant, ça grandit notre engagement, souligne de son côté le président d’Objectif Tibet. Ce qui est étonnant est le fait que grâce à cette pression, ils ont au contraire créé une réaction très favorable pour nous. Nous sommes dans un pays démocratique et nous ne pouvons pas être aux ordres d’un autre pays. J’ai mis beaucoup de personnes au courant et j’ai en retour reçu énormément de mails félicitant le maire de Sciez pour son courage et ses valeurs. » La présidente de France-Tibet a salué la réaction du maire comme étant « significative et exemplaire ».

Depuis des années le peuple tibétain résiste comme il le peut à la domination chinoise, ni les tortures et autres souffrances n’entame leur pacifisme.

Eric Mytnik

dans Le Messager (Communiqué de presse)

L’association ‘ Objectif Tibet’ a fêté ses 20 ans à Sciez

Le Tibet était à l’honneur ce week-end avec l’association Objectif Tibet, dont c’était le 20ème anniversaire. Animations gratuites pour tous, expositions, artisanat, conférences et films furent organisés à cette occasion. Samedi en fin d’après-midi, une cérémonie officielle fut organisée devant le drapeau tibétain avec le maire de Sciez Jean-Luc Bidal. Un acte fort et symbolique effectué en présence de Ngodup Dorjee, directeur du Bureau du Tibet de Genève et de Marcelle Roux, présidente de France-Tibet.

Sciez ensemble
Les responsables d’ Objectif Tibet Jean Claude et Marie Perréard  et deux intervenantes invitées pour témoigner Tenzin Wangmo et Marcelle Roux 
D’autres photos des deux journées sur :
 http://www.ville-de-sciez.com/Actualites/Novembre-2016/News-Objectif-Tibet-20-Ans-Art071116.html

 

Jean-Luc Bidal n’est pas un Pékin moyen

par Serge Coste, Jeudi 3 novembre 2016

SCIEZ-SUR-LÉMAN La petite commune lacustre défie l’ immense Empire du Milieu sur la question du Tibet
On ne la lui fait pas au maire de Sciez! Le LR Jean-Luc Bidal n’a pas vraiment apprécié qu’une délégation diplomatique formée de la consule de Chine et de son vice-consul déboule dans sa commune pour lui indiquer comment censurer le vingtième anniversaire de l’association « Objectif Tibet », ces samedi 5 et dimanche 6 novembre. Entré en résistance, l’édile prévoit même de chanter l’ hymne tibétain ce week-end. Récit d’un morceau de bravoure …

Le maire LR de Sciez-sur-Léman. Jenn-Luc Bidnl. ne vient pas de se faire des amis du coté de l’Empire de Milieu. Le consulat de Chine l’a pourtant averti avec une courtoise fermeté – : pavoiser la mairie de sa commune aux couleurs du Tibet, ce week-end. à l’occasion du vingtième annniversaire de l’association « Ohjectif Tibet », serait« très mal vu» par les autorités de son pays. Et la mise en garde n’a pas été dite sur le ton de la plaisenterie. A peine avait-ils connaissance de la fête en préparation, la semaine dernière, que la consule de Chine et le vice-consul en personne quittaient leur représentation

diplomatique lyonnaise pour débouler illico dans la petite commune chablaisienne.

Officiellement, le duo était en Haute-Savoie dans le cadre d’une escapade touristique. Il a d’ailleurs cumulé les rendez-vous, ce jour-là, avec les mairies d’Evian, Bossey et Chamonix, soit tous deux qui avaient, un jour où l’autre, pris la défense du Tibet. Un hasard sans doute. Mais lors de l’entrevue avec le directeur de l’office de tourisme et maire adjoint de Sciez, Huber Démolis, les « visiteurs » se sont montrés un tantinet moins avenants au moment d’évoquer la manifestation à venir. Une fête pour célébrer la province himalayenne, pourquoi pas ? Mais sans drapeau tibétain ! Car « le Tibet n’est pas indépendant » ont fait valoir les diplomates allant même jusqu’à demander si « le Dalaï-Lama en personne sera là ? » Puis de répéter, au cas où le message ne serait pas bien passé que : – « le Tibet fait toujours parie de la Chine ». L’association organisatrice en sait quelque chose puisque c’est justement pour dénoncer cette « occupation » qu’ « Objectif Tibet » a été créée, il y a 20 ans. Alors ?

TRÈS MAL VU

Pas question de céder! Le premier édile Scièzois, avec qui les émissaires de Pekin avaient tenté de prendre rendez-vous avant leur venue, n’a que modérément apprécié cette tentative d’ingérence chinoise dans les affaire communales. Le placide Jean-Luc Bidal se serait même fâché tout rouge, au point de décréter que « non seulement on mettra le drapeau du Tibet sur le fronton de la mairie mais en plus, on chantera l’hymne tibétain ».

Une cérémonie a aussitôt été programmé pour ce samedi 5 novembre à 17 heures, devant la mairie de Sciez. A cette occasion, l’intransigeant Jean-Luc Bidal mettra le drapeau tibétain sur la mairie, en présence du directeur du Bureau du Tibet de Genève, Ngodup Dorjee, de la présidente de « France-Tibet » et d’une foule d’autres personnalités, précisent les organisateurs. Aux dernières nouvelles, le maire n’a pas poussé la fronde jusqu’à inviter le Dalaï-Lama, pour faire bonne mesure, mais l’idée y était. Et puis, Tenzin Gyatso (le petit nom du Dalaï-Lama) ne sera peut-être pas là, mais les esprits ( et surtout les regards) pourront toujours s’élever pour admirer la montgolfière « Mini Tashi » venue spécialement de Montpellier pour « Portez haut les couleurs du Tibet dans le ciel de Sciez ».

Le week-end sera également émaillé de diverses animations. Exposition (visible jusqu’au 12 novembre à la bibliothèque), atelier « cerfs-volants aux couleurs du Tibet », conférences, films (« Tibet d’hier et d’aujourd’hui » « une journée d’école des enfants tibétains réfugiés en Inde », «  Sonsta jeunes pousses tibétains »), santals d’artisanat ou encore grands mots croisés sur le Tibet émailleront la journée du samedi 5 novembre. Alors que le dimanche 6 novembre à partir de 12h laissera place à un grand repas de solidarité organisé par l’association « AfricaSciez » au profit d’ « Objectif Tibet », suivi de chants et danses tibétains par la communauté tibétaine de Genève.

Sûr qu’avec tout ça, les autorités chinois ne vont pas rire. Même pas jaune…

Image : La pluie a cessé ce lundi et les drapeaux Savoie, France et Europe, flottent au vent du Léman pour la plus grande satisfaction des deux responsables associatifs : Jean Claude Perréard  pour Objectif Tibet et Marcelle Roux pour France Tibet.