Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

03/06/16 | 9 h 58 min

Selon les médias d’Etat chinois, les problèmes des droits de l’homme au Tibet seraient exagérés par l’occident

Dharamshala, le 26 mai: Les médias chinois ont accusé les Etats-Unis d’être un «provocateur actif» de l’indépendance du Tibet, indiquant que tous les rapports des violations des droits de l’homme au Tibet sont «sans fondement».

Selon un éditorial du Global Timesread : « Les États-Unis sont des provocateurs actif de l’indépendance du Tibet. Compte tenu de leurs opposition à l’idéologie de la Chine, la Maison Blanche tente de saboter l’intégrité de la Chine depuis longtemps, »

Un rapport de Human Rights Watch (HRW) (en français : Surveillance des Droit de l’Homme) a affirmé la semaine dernière que «le maintien de la stabilité» de la campagne de la Chine a entraîné une augmentation de la persécution et de la détention de Tibétains au cours des trois dernières années 2013-2015 pendant lesquelles 479 cas ont été signalés.

Des rapports similaires ont également été publiés par la Commission du Congrès exécutif sur la Chine (CECC), le TCHRD et la Freedom House, tous montrent une augmentation des cas de violation et l’aggravation de l’état au Tibet.

Cependant, les médias chinois affirment que les pays occidentaux exagèrent toujours sur les conditions des droits de l’homme au Tibet, déclarant que l’Occident est de connivence avec les «radicaux tibétains» pour susciter l’indépendance du Tibet.
Le ministre des affaires étrangères Hua Chunying, lors de la 13ème réunion du Comité de coopération énergétique sino-russe, a déclaré le 23 mai qu’elle n’a pas de commentaire à faire concernant les rapports publiés par HRW. Hua a demandé s’ils avaient déjà visité le Tibet ou connaissaient la réalité du Tibet.

Traduction France Tibet