Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

05/10/17 | 16 h 49 min

La situation des Tibétains a l’ordre du jour à Genève

La 36ème session du conseil des Droits de l’Homme qui s’est déroulée à Genève début septembre dernier en présence du haut commissaire des Droits de l’Homme, le Prince Zeia bin Ra’ad Zeid al Hussein, avec à l’ordre du jour plusieurs cas tibétains. Il a notamment déclaré que « le monde est devenu plus sombre et dangereux » pour les droits de l’homme, il a appelé les gouvernements du monde entier à plus que jamais respecter et promouvoir les droits de l’homme.

Parmi les décès de militants survenus en prison, il a mentionné les cas de plusieurs éminents leaders religieux Tibétains : Tenzin Delek Rinpoche « décédé en 2015), le prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo (décédé cet année) et l’avocate spécialiste des Droits de l’Homme Cao Shunli (décédée en 2014).

Le haut commissaire a également fait part de ses préoccupations concernant ceux qui « sont victimes de privation de liberté, sans aucun organe de contrôle indépendant ». Parmi eux, il a mentionné le cas de Tashi Wangchuk, activiste défenseur de la langue tibétaine.

Le responsable des Droits de l’Homme a également pointé du doigt les « gouvernements qui pratiquent l’intimidation et la persécution, et usent de représailles contre les défenseurs des Droits de l’Homme et les ONG qui travaillent avec les Nations Unies. » Il accuse ces gouvernements de « voler les droits inaliénables de leur population ».

Traduction France Tibet